Nouvel incident moteur sur un Airbus A220

Un Airbus A220-300 de la compagnie Air Baltic a dû se poser en urgence à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac

Un Airbus A220-300 de la compagnie Air Baltic a dû se poser en urgence à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac

L'A220-300 de la compagnie lettonne (YL-AAU) effectuait le 12 février 2020 le vol BT677 sa base de Riga à l'aéroport de Malaga-Costa del Sol, avec 149 passagers à bord. Alors que l'avion se trouvait au-dessus des Pyrénées, l'équipage a rapporté l'arrêt du moteur PW1500G gauche après une panne, et s'est dérouté vers Bordeaux-Mérignac. Un problème déjà constaté sur ces appareils.

Nouvel incident grave sur un Airbus. Mercredi matin, l'appareil de la compagnie Air Baltic a décollé de Riga, en Lettonie, pour rejoindre Malaga, en Espagne. Il a alors décidé en urgence de faire demi-tour pour rallier l'aéroport de Bordeaux Mérignac.

Quelques heures après l'incident, le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) a parlé d'un "incident grave".

Les passagers ont certainement connu une petite frayeur en entendant leur capitaine annoncer que leur avion, un Airbus A220-300 connaissait un problème technique en plein vol. L'"enquête de sécurité" pour déterminer l'origine exacte de la défaillance a été déléguée par le BEA à son homologue américain, le NTSB, a indiqué l'agence française. Ce bureau, compétent parce que les moteurs sont de conception américaine, était déjà chargé des enquêtes sur les incidents de 2019.

Les 16 septembre et 15 octobre, des incidents identiques sur des vols entre Genève et Londres de cette filiale de Lufthansa avaient conduit à l'atterrissage d'urgence de l'appareil à Paris.

Dernières nouvelles