Le ministre de la Justice critique les tweets de Trump

Les propos de Bill Barr sur les tweets de @realDonaldTrump ont surpris à Washington

Les propos de Bill Barr sur les tweets de @realDonaldTrump ont surpris à Washington

"Je me félicite que le président ne m'ait jamais demandé d'intervenir en quoi que ce soit dans une affaire pénale", a-t-il affirmé dans un entretien à la chaîne de télévision ABC. "Je pense qu'il est temps d'arrêter de tweeter sur les affaires dont le ministère de la Justice a la charge", a-t-il encore dit. Le chef de la majorité républicaine du Sénat Mitch McConnell, l'un des plus solides défenseurs du président, a invité ce dernier à "écouter les conseils" de son ministre.

Rapidement, la Maison Blanche a tenu à faire savoir qu'il n'existait aucun désaccord entre les deux hommes.

Donald Trump "utilise les réseaux sociaux de façon extrêmement efficace pour se battre pour les Américains contre les injustices dans notre pays", a-t-elle ajouté, précisant qu'il faisait pleinement confiance à Bill Barr pour "faire son travail et faire respecter la loi".

Les procureurs Jonathan Kravis, Michael Marando, Adam Jed et Aaron Zelinsky qui étaient sur le dossier avaient requis à l'encontre de Roger Stone une peine entre 7 et 9 ans de prison, dans le cadre de l'enquête de l'ingérence russe dans les élections de 2016.

Les quatre procureurs ayant instruit le dossier ont recommandé lundi une sentence de 7 à 9 ans de prison à son encontre, s'attirant immédiatement les foudres de Donald Trump qui, dans un tweet, a dénoncé une "situation très injuste", une "erreur judiciaire".

Une décision "scandaleuse" qui "affecte l'État de droit", selon la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

"Depuis que vous êtes ministre, votre attitude dans les affaires légales liées au président ont suscité des inquiétudes importantes pour cette commission", lui ont-ils écrit, en lui reprochant notamment d'être intervenu dans le dossier de Roger Stone, un ami et ex-conseiller de Donald Trump.

Toutefois, a ajouté M. Barr, les tweets et déclarations publiques de Donald Trump "rendent mon travail impossible". Par ailleurs, après un avis consultatif des procureurs, un juge fédéral annoncera la peine de Roger Stone le 20 février prochain.

Le ministre américain de la Justice Bill Barr, accusé par l'opposition d'utiliser son poste pour servir les intérêts personnels de Donald Trump, sera interrogé lors d'une audition au Congrès le 31 mars, ont indiqué mercredi des élus démocrates.

Dernières nouvelles