"Le Prince oublié", une fable dont Omar Sy est le héros

«Le Prince oublié», une fable dont Omar Sy est le héros

«Le Prince oublié», conte défait

Il l'a prouvé en 2011 avec The Artist et Hollywood le lui a bien rendu en lui remettant l'Oscar du Meilleur réalisateur et celui du Meilleur film, tandis que Jean Dujardin recevait celui du Meilleur acteur.

Comédie de Michel Hazanavicius avec Omar Sy, Bérénice Bejo. Ces récits qu'il invente prennent vie dans un monde imaginaire et merveilleux dont l'héroïne est toujours la princesse Sofia et son père le Prince courageux, qui la protège des multiples dangers et du méchant de l'histoire, le bouffon Pritprout. Maintenant, elle veut se raconter ses histoires toute seule. Omar Sy reste dans sa zone de confort, joue de son charisme naturel, sans faire d'effort particulier. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s'éloigne de lui. Il glisse sa caméra dans des studios mirifiques où se côtoient stars, comédiens aspirants à la notoriété, figurants, techniciens. tout le monde et tous les décors nécessaires à filmer les aventures du jour. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n'a plus besoin de ces histoires. Hazanavicius complète à sa façon la série de BD de Riad Sattouf Les Carnets dEsther, sans doute la plus affûtée des visions contemporaines sur ladolescence. Les trouvailles pour passer du monde réel au rêve manquent de panache. "Quand nos enfants commencent à nous échapper, notre inconscient lui aussi est bouleversé: nous ne sommes plus de jeunes parents et les rapports changent, deviennent moins ludiques". Le postulat de début du film est étonnant car il s'agit de représenter joyeusement une cellule familiale resserrée autour du couple père-fille après la mort précoce de la mère en constatant peu à peu que tout, dans le récit du monde onirique, conduit en direction des tunnels où erre sans fin le peuple des limbes, les désormais sans-grade, les ringards, les disparus, vieux jouets, amours anciennes. Hommage à la paternité, le film mélange habilement ses deux histoires, avec quelques belles astuces de réalisation et de jolis moments.

Dernières nouvelles