Mounir Mahjoubi se dit "disponible" pour remplacer Benjamin Griveaux — Municipales à Paris

Benjamin Griveaux

Ce vendredi 14 février Benjamin Griveaux a annoncé son retrait à la course aux municipales 2020 de Paris

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a souligné ce vendredi que la diffusion d'une vidéo intime de Benjamin Griveaux doit "évidemment être poursuivie" devant les tribunaux, interrogé sur le retrait du candidat LREM à la mairie de Paris lors d'une visite à Strasbourg. Le député ex-LREM avait annoncé sa candidature à l'élection présidentielle dans l'émission de Cyril Hanouna, mercredi.

Vendredi matin, Joachim Son-Forget était l'invité de Jean-Marc Morandini sur Cnews pour livrer des explications sur un acte qu'il ne "regrette pas". Jusqu'à son retweet, l'article, mis en ligne le 1er février, restait assez confidentiel. "Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu'ils veulent, ils peuvent même baiser des animaux, pas de problème, mais ils doivent être honnêtes", a-t-il poursuivi. Le député voulait ainsi aller contre cette hypocrisie et "crever l'abcès". Le site qui a dévoilé ces vidéos se décrit comme " la première ressource pornographique avec la participation de fonctionnaires et représentants politiques" a été créée par Piotr Pavlenski, un artiste russe contestataire accusé d'avoir mis le feu à une succursale de la Banque de France en octobre 2017.

Pour Joachim Son-Forget, l'ex-candidat à la mairie de Paris est "tombé dans un piège" qu'il décrit ainsi: "Il y a plusieurs jeunes femmes - au moins deux - instrumentalisées ou de mèche avec le monsieur qui a fait ce site et certainement d'autres personnes qui sont en train de cibler des personnalités publiques qui vont les voir, qui essaient de les aguicher, qui leur envoient des photos, des vidéos, des messages suggestifs". Si on pense collectivement que ce sera moi, alors on ira on avance et on va gagner. "Je suis de tout cœur avec Griveaux", déclare-t-il. "Je n'ai jamais relayé de vidéo". "J'ai publié un lien vers le site en disant que ce site était scandaleux".

Piotr Pavlenski en 2016 pour la présentation de son livre, 'Le Cas Pavlenski'.

Dernières nouvelles