Evans creuse l'écart sur un rallye encore raccourci — Rallye de Suède

Le Evans de Toyota à une étape de la victoire en Suède

Rallye de Suède: Elfyn Evans en tête après la 1re journée, Ogier 4e

Elfyn Evans (Toyota Yaris) a remporté la quatrième spéciale et consolide sa première place.

Le Gallois n'a d'ailleurs pas voulu jouer un jeu dangereux et s'est contenté d'assurer, terminant à neuf secondes du meilleur temps et hors du top 5 de cette ES18, pour s'offrir sa seconde victoire en WRC après la Grande-Bretagne en 2017 (ainsi que le premier succès pour son copilote Scott Martin).

Disputé sur des routes sans neige ni glace, le shakedown du Rallye de Suède, jeudi, a été dominé par les Toyota Yaris.

Evans partait avec une avance confortable, à savoir 17.2 sur Tänak, 28.8 sur Ogier et 29.3 sur Rovanperä. Le Britannique touche donc du bout des doigts une première victoire cette année pour la deuxième manche de la saison.

Le leader provisoire au classement du Championnat du monde, Thierry Neuville (Hyundai), pointait à la 6e place, à près de 40 secondes d'Evans.

"Il va falloir rester calme, prendre les points qu'il y a à prendre et voir où on se situe après ce rallye", a-t-il déclaré à la mi-journée. Après avoir un temps fait jeu égal en début de spéciale, Sébastien Ogier (Toyota) a lâché entre trois et quatre secondes sur son équipier dans le troisième intermédiaire, secteur où le Finlandais de 19 ans a surclassé l'ensemble de ses adversaires, pour échouer à 3,9 secondes et prendre la quatrième position du général (ainsi que trois points supplémentaires).

"Demain, la Power Stage sera importante, c'est certain, et nous allons nous battre pour ça", a assuré le sextuple champion du monde, pour sa deuxième course chez Toyota.

Dimanche n'a plus qu'un, 21,19 km, Power Stage restant avec le rallye raccourci en raison d'un hiver exceptionnellement doux et d'un manque de neige.

Dernières nouvelles