Disparition de Graeme Allwright

Le chanteur français d'origine néo-zélandaise Graeme Allwright ici lors d'un concert en 2012 est connu notamment pour avoir adapté en français de nombreuses chansons d'artistes folk américains

Décès du chanteur folk Graeme Allwright

Dans la plus pure tradition des Joan BAEZ ou Bob DYLAN, Graeme ALLWRIGHT incarnait l'archétype du chanteur engagé contre l'injustice sous toutes ses formes.

Le chanteur français d'origine néo-zélandaise Graeme Allwright, connu notamment pour avoir adapté de nombreuses chansons d'artistes folk américains en français, est décédé dimanche à l'âge de 93 ans, a annoncé sa famille. "Après un travail de moniteur dans un hôpital psychiatrique, j'ai pris ma guitare et je suis parti chanter des "folksongs" américaines et irlandaises au cabaret de la Contrescarpe (au coeur du Quartier Latin à Paris, ndlr), sept soirs sur sept pour des clopinettes", a-t-il raconté.

Ce n'est qu'à 40 ans qu'il se lance dans la chanson.

Vers la fin des années 60, Allwright, qui a toujours affirmé son antimilitarisme et sa philosophie contestataire, prêtait sa voix au mouvement de mai 68. "Des chansons comme Petites boîtes, Il faut que je m'en aille, Petit garçon, Jusqu'à la ceinture, s'accordent avec les aspirations révolutionnaires des jeunes français." Il a donné des hymnes aux gauchistes, aux scouts, aux pochtrons, aux punks à chien, aux centristes de gauche", déclare sur Twitter le journaliste et auteur Bertrand Dicale.

Né en Nouvelle-Zélande en 1926, Graeme Allwright a commencé sa vie professionnelle comme acteur en Angleterre après la Seconde Guerre mondiale, avant de s'installer en France en 1948. Mais le succès l'effraie.

Entre deux voyages, il rentre en France où il reprend ses concerts. Il continue également d'enregistrer. "Pour tous les enfants de la terre, Chantons amour et liberté", entonnait-il.

Dans les années 1970, il adaptera de nombreuses chansons du Canadien Leonard Cohen, dont "Suzanne ". En 2000, il sort un premier album d'inspiration jazzy, enregistré avec The Glenn Ferris Quartet (Tant de joies).Depuis 2005, les concerts du chanteur aux pieds nus, qui continuait de sillonner l'Hexagone malgré son âge avancé, commençaient par un rituel immuable: une vibrante Marseillaise qu'il avait "adaptée" avec des paroles pacifistes.

Dernières nouvelles