Le couple de "pseudo artistes" en garde à vue

Benjamin Griveaux renonce à être candidat à Paris pour LREM après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel

Nous ne verserons aucune larme sur le sort de Benjamin Griveaux

Piotr Pavlenski a été placé en garde à vue dimanche dans l'enquête portant sur la diffusion de vidéos intimes ayant conduit Benjamin Griveaux à retirer sa candidature à la mairie de Paris. La ministre de la Santé a été désignée par la commission nationale d'investiture du parti présidentiel pour succéder à Benjamin Griveaux.

À ce compte-là, Pavlenski devrait éviter de traîner avec Juan Branco qui parle des Gilets Jaunes, s'en sent solidaire, alors que sa vie entière est placée sous le signe des privilèges: privilège de classe notamment, son père est producteur de cinéma, sa mère psychanalyste, il partage son enfance, bien sûr tel un prolétaire, entre le 5ème et le 6ème arrondissement de Paris, et devient donc avocat après un passage à l'ENS comme un Gilet Jaune de base.

Cet homme, réfugié politique en France depuis mai 2017, a déjà eu affaire à la justice française pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en octobre de la même année, dans le cadre d'une "performance artistique".

L'artiste russe avait été interpellé samedi après-midi et placé en garde à vue dans une autre procédure portant sur des violences commises le 31 décembre. Celle-ci a été suspendue dimanche et une seconde a commencé pour l'interroger sur l'affaire Griveaux, la durée totale de ces gardes à vue ne pouvant excéder 48 heures, c'est-à-dire aller au-delà de lundi après-midi.

Cette justification est "grotesque", a répondu samedi soir l'avocat de M. Griveaux, Me Richard Malka.

Alors que l'activiste russe a été placé en garde à vue, sa compagne, Alexandra de Taddeo, 29 ans, a dans un premier temps été entendue dans le cadre d'une audition libre avant de basculer sous le régime de la garde à vue pour " atteinte à l'intimité de la vie privée " et " diffusion sans accord de la personne d'images à caractère sexuel " selon une source policière. "J'ai rarement vu personnalité plus cynique".

L'artiste russe est également mis en cause pour avoir participé à une rixe dans la soirée du 31 décembre dans un appartement à Paris.

Il a également dit douter que M. Pavlenski soit le seul responsable de la diffusion des vidéos.

Depuis 2016 et l'adoption de la loi "pour une République numérique", la diffusion de "revenge porn" ou "vengeance pornographique" est passible de deux ans d'emprisonnement et 60.000 euros d'amende en France.

Le retrait de Benjamin Griveaux a provoqué une onde de choc politique, mettant le parti présidentiel face à un véritable casse-tête, celui de lui trouver dans l'urgence un remplaçant pour briguer le poste de maire de Paris aux élections municipales des 15 et 22 mars, la date-limite du 27 février pour le dépôt des listes approchant à grands pas.

Dernières nouvelles