"L'affaire" Gabriel Matzneff ou le malaise d'une époque

Gabriel Matzneff le 10 avril 2014 lors des funérailles de Régine Deforges à Paris

Gabriel Matzneff le 10 avril 2014 lors des funérailles de Régine Deforges à Paris. AFP Article Abonn

Après plusieurs jours d'agitation, il sort enfin du silence.

Gabriel Matzneff, depuis le début de la polémique, s'est uniquement exprimé au près de L'Obs.

Gabriel Matzneff, qui défraie les chroniques depuis peu, est au cœur d'un scandale à l'occasion de la sortie du livre Le consentementécrit par Vanessa Springora. Une de ses jeunes amantes, qui avait 14 ans à l.

Gabriel Matzneff fait partie de ces familles russes qui ont fuit la révolution bolchévique de 1917 et se sont enfuies vers la France avec toute la fortune volée au peuple durant des siècles et leurs travers qui sont à l'origine de la révolte paysanne, il trouve donc en France un terreau fertile pour exprimer ses perversions en s'en mettant plein les poches; c'est donc à cet homme très controversé qu'a été remis en 2013 le Prix Renaudot d'essai, un choix qui en dit long sur la santé mentale des membres du jury... Souffrant et ne résidant pas en France, il évoque par SMS " la beauté de l'amour que nous vécûmes, Vanessa et moi. " Même s'il ne devrait pas se pencher en profondeur sur ce témoignage". Plus tard peut-être, le lirai-je. "Invité sur le plateau de l'émission Apostrophes en 1990, il avait été accusé d'avoir des relations sexuelles avec " des petites filles de 14 ans " par l'auteure Denise Bombardier, sans réellement nier les faits, évoquant des " jeunes filles qui ont deux ou trois ans de plus qui ont tout à fait l'âge de vivre des amours ".

Le gouvernement commence à se saisir de cette affaire.

Le ministre de la Culture français Franck Riester apporte "son entier soutien à toutes les victimes qui ont le courage de briser le silence", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

"Le ministre demande par ailleurs au Centre national du livre (CNL) de lui fournir " toutes les précisions " concernant une allocation versée à certains écrivains pour compenser les difficultés financières liées au grand âge ou à la maladie, dont Gabriel Matzneff est bénéficiaire". Enfin, dans un entretien au JDD dimanche 29 décembre, le secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance Adrien Taquet confirme chercher " si des suites judiciaires pouvaient être envisagées contre Gabriel Matzneff.

Dernières nouvelles