Le rappeur Pop Smoke a été assassiné à son domicile

Le jeune rappeur Pop Smoke tué à son domicile lors d’un cambriolage. Ici sur scène en novembre à Houston

Le jeune rappeur Pop Smoke tué à son domicile lors d’un cambriolage. Ici sur scène en novembre à Houston

Pop Smoke était considéré comme l'une des stars montantes du rap américain.

Il avait seulement 20 ans.

Pop Smoke est mort, tué par deux cambrioleurs dans une maison à Hollywood.

Alors que les réactions fusent sur la toile, le monde du rap se montre aussi très touché par cet événement, autant aux USA qu'en France.

Vers 4 h 30 mercredi matin, deux hommes masqués se sont introduits dans sa demeure et auraient tiré plusieurs coups de feu.

Le rappeur Pop Smoke a été tué mercredi matin dans ce qui apparaît être un cambriolage à son domicile d'après TMZ. Nicki Minaj qui avait signé un remix de son titre "Welcome to the party s'est empressée de lui adresser un triste clin d'œil en publiant sur Instagram, une photo de lui, accompagnée du message suivant: "La Bible nous dit que la jalousie est aussi cruelle que la tombe". Frappé par les balles, Pop Smoke a été transporté d'urgence à l'hôpital Cedars-Sinaï de West Hollywood où il a été déclaré mort. "Incroyable. Repose en paix", écrit la rappeuse. Les circonstances de l'assassinat du rappeur restent troubles, quelques heures après l'annonce de sa mort. Pop venait tout juste de faire paraître Meet The Woo 2, le 7 février. Pourtant, sa chanson "Dior", sortie le 26 juillet 2019, a bel et bien dépassé les frontières US. Un nouvel album qui succédait à l'excellent "Meet The Woo".

Selon le Los Angeles Times, la police estime que le rappeur a été victime d'un phénomène de "home invasion" qui prend de l'ampleur à Los Angeles: plusieurs stars de la musique ont vu leur domicile pris d'assaut par des individus aux intentions plus ou moins honnêtes.

Dernières nouvelles