Les criquets pèlerins désormais au Soudan du Sud

Les criquets pèlerins désormais au Soudan du Sud

Les criquets pèlerins désormais au Soudan du Sud

Le Soudan du Sud doit faire face à l'instar de plusieurs pays d'Afrique de l'Est à une invasion de criquets. Outre le Kenya, la Somalie et l'Ethiopie qui subissent également la plus grave infestation de criquets qu'ils aient connu depuis 25 ans, le Djibouti, l'Erythrée, l'Ouganda et la Tanzanie connaissent également une forte activité d'essaims et de reproduction de criquets.

Les essaims de criquets qui s'abattent sur l'Afrique de l'Est sont arrivés au Soudan du Sud, ont annoncé mardi les autorités sud-soudanaises.

L'arrivée de ces criquets pourrait s'avérer catastrophique pour le Soudan du Sud, où 60 % de la population est déjà menacée par la faim, en raison des effets combinés de la guerre, de la sécheresse et d'inondations. L'Agence des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) chiffre à 76 millions de dollars le coût d'un plan pour lutter contre ce fléau et appelle la communauté internationale à l'aide. "Il nous faudra aussi des véhicules, voire des avions si cela empire", a énuméré le ministre.

"Les districts ravagés sont situés dans le nord, le nord-est et le nord-ouest du pays", a-t-il précisé mardi dans une déclaration à la presse, ajoutant que davantage d'essaims de criquets devraient migrer vers le pays depuis le Kenya, où ils ont envahi l'approvisionnement alimentaire.

Le 10 février, le secrétaire général adjoint pour les Affaires humanitaires de l'ONU, Mark Lowcock, avait fait part, de sa vive inquiétude. "Il y a 13 millions de personnes dans les pays concernés qui ont des difficultés d'accès à la nourriture".

Il y a eu six grandes invasions de criquets au XXe siècle, dont la dernière s'est produite en 1987-89.

Dernières nouvelles