Le mystérieux compte Facebook de Zoé Sagan — Affaire Griveaux

Affaire Benjamin Griveaux : ce que l'on sait

Mise en examen du couple à l'origine du dossier Griveaux

Pavlenski et sa compagne, destinataire des images à caractère sexuel de Benjamin Griveaux, ont été mis en examen pour "atteinte à l'intimité de la vie privée par enregistrement ou transmission de l'image d'une personne présentant un caractère sexuel" et "diffusion sans l'accord de la personne d'un enregistrement portant sur des paroles ou images à caractère sexuel et obtenues avec son consentement ou par elle-même" dans l'information judiciaire ouverte le jour même, a indiqué une source judiciaire.

" Elle est la destinataire, elle le reconnaît sans objection, c'est bien elle".

"Elle est extrêmement fatiguée, un peu à bout", expliquait Me Noémie Saidi-Cottier, l'avocate d'Alexandra de Taddeo, le mardi 18 février, au micro de BFMTV.

" Sa position est claire, elle n'est pas à l'initiative de la diffusion des images, elle conteste son implication dans la diffusion des images". Pour rappel, l'étudiante en droit de 29 ans et son petit ami Piotr Pavlenski sont tous les deux mis en examen.

Piotr Pavlenski, un activiste russe contestataire a revendiqué la diffusion de la vidéo: " C'est quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants. La jeune femme affirme cependant ignorer comment son compagnon actuel a pu mettre la main dessus et assure n'être pour rien dans la diffusion des images.

L'activiste russe est resté silencieux sur le sujet face aux enquêteurs, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP.

Moins de 48 heures après la mise en ligne des vidéos, Benjamin Griveaux avait renoncé vendredi à sa candidature à la mairie de Paris. À un mois du scrutin des 15 et 22 mars, il a été remplacé au pied levé par l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Une autre affaire pourrait conduire M. Pavlenski en détention provisoire: il est également accusé de violences commises durant une soirée le 31 décembre à Paris. Géopolitique de la sextapeQuel rôle pour Juan Branco?Cette publication interroge aussi sur le rôle de Juan Branco puisque, pour la première fois, son nom est lié à cette affaire.

Inscrite en master 2 à Sciences-PO Toulouse, Alexandra de Taddeo aurait cosigné l'interview d'une actrice porno pour la plateforme qui a diffusé les vidéos incriminées et entretient des liens avec le militant d'extrême gauche antimacroniste Juan Branco, qui est l'avocat de Pavlenski.

En 2019, il avait été condamné pour avoir incendié deux ans plus tôt une succursale de la Banque de France à Paris.

Dernières nouvelles