Neuf morts dans deux fusillades, un suspect retrouvé mort — Allemagne

Francfort 9 morts dans deux fusillades un second corps retrouvé au domicile du suspect

Image d’illustration

La fusillade qui a eu lieu à Hanau en Allemagne, mercredi soir, dans deux bars à chicha qui a fait neuf morts dont plusieurs victimes sont d'origine kurde pourrait avoir été commise par un militant d'extrême droite allemand.

Les faits se sont déroulés vers 22 heures dans deux quartiers distincts de la ville, Heumarkt, et sur la place Kurt-Schumacher dans le quartier de Kesselstadt.

Une première fusillade aurait visé un bar à chicha, le Midnight, au cœur de cette ville d'environ 90 000 habitants, située à une vingtaine de kilomètres de Francfort (Hesse). La neuvième victime est morte quelques heures plus tard. Un second cadavre non identifié a été retrouvé au domicile du suspect, dans la ville où l'attaque s'est produite, a ajouté la police sur Twitter. "Il n'y a aucune indication que d'autres suspects étaient impliqués", a-t-elle précisé.

Une personne grièvement atteinte a succombé par la suite à ses blessures portant le bilan à neuf morts ce jeudi matin. Selon la police, trois personnes ont été tuées devant le premier bar à chicha et cinq devant le deuxième. L'auteur présumé a ensuite quitté en voiture le premier bar.

Les enquêteurs ont également retrouvé la voiture de l'auteur présumé, qui contenait des munitions et chargeurs.

"C'est un choc pour tout le monde" a réagi le fils du gérant du bar. Toujours d'après ce témoin, deux employés des bars figurent eux aussi parmi les victimes, selon ce témoin, absent comme son père au moment des tirs.

" C'est un véritable scénario d'horreur ", a déploré la députée conservatrice de la circonscription, Katja Leikert. "Il a demandé d'éviter toute " spéculation " et appelé les habitants " à la prudence ".

Le mobile de ces attaques n'était pas encore connu, a précisé un porte-parole de la police.

Si l'Allemagne a déjà été la cible d'attentats djihadistes ces dernières années, c'est le terrorisme d'extrême droite qui inquiète les autorités depuis plusieurs mois. Ils sont soupçonnés d'avoir planifié des attaques de grande ampleur contre des mosquées sur le modèle de Christchurch.

En octobre, un extrémiste de droite négationniste avait tenté de commettre un attentat dans une synagogue de Halle, avant d'abattre une passante et le client d'un restaurant de kébabs, diffusant en direct sur internet ses forfaits.

Dernières nouvelles