Panique sanitaire au Cambodge après le débarquement du paquebot Westerdam — Coronavirus

Covid-19: le Japon enregistre son premier décès de personne infectée

Le ministre japonais de la Santé a annoncé ce jeudi la mort d'une personne porteuse du coronavirus. Il s'agit d'une femme de 80

Lorsque le Premier ministre cambodgien a accueilli les passagers d'un bateau de croisière au milieu d'une alerte au coronavirus le jour de la Saint-Valentin, les étreintes étaient à l'ordre du jour. La croisière sur le paquebot américain avait tourné au mauvais feuilleton pour les 1455 passagers, venus en majorité des États-Unis, d'Europe ou d'Australie.

Sur les 1 455 passagers à bord, plus de 1 200 avaient débarqué du navire avant de s'évaporer dans la nature. L'homme fort du pays, proche allié de Pékin qui investit des milliards de dollars dans le royaume, avait raillé "la maladie de la peur" entretenue, selon lui, par les autres pays sur le coronavirus.

Au total, 1.455 passagers et 802 membres d'équipage avaient embarqué à Hong Kong pour une croisière à bord du MS Westerdam le 1er février.

En réalité, seule une vingtaine de passagers qui se disaient souffrants avaient été testés, les autres s'étant vu seulement prélever leur température. La passagère contaminée a été testée positive alors qu'elle était en transit à l'aéroport de Kuala Lumpur, en Malaisie, en compagnie de 145 autres croisiéristes.

Les membres d'équipage doivent encore être testés, a précisé Holland America Line.

Le président de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus a adressé ses félicitations aux autorités cambodgiennes pour avoir permis au MS Westerdam d'accoster.

Environ 700 touristes qui avaient débarqué la semaine dernière et gagné Phnom Penh dans la foulée ont également été testés négatifs.

Cet épisode, qui renforce les craintes de propagation du virus à l'international, pourrait remettre en question les modalités de suivi et de quarantaine des personnes susceptibles d'avoir été exposées à ce virus, puisque cette femme de 83 ans avait passé la période présumée d'incubation de 14 jours.

Des dizaines d'autres ex-passagers du MS Westerdam ont fait escale en Thaïlande avant de poursuivre leur voyage, ont indiqué des responsables thaïlandais.

Une réunion entre les ministres des Affaires étrangères chinois et de l'Asean (l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est) doit se tenir au Laos le 20 février, a appris l'AFP de sources concordantes.

Dernières nouvelles