" Le grand favori de la ligue des Champions, c'est le PSG " — Klopp

" Le grand favori de la ligue des Champions, c'est le PSG " — Klopp

Auteur d'un doublé, le prodige Erling Haaland (19 ans) a fortement contribué au succès 2-1 des siens en 8es de finale aller de la Ligue des champions. Dès la 4e minute, l'équipe de Diego Simeone a bénéficié d'un coup de pouce du destin: le milieu des Reds Fabinho a involontairement remisé vers sa cage un corner et son homologue rojiblanco Saul n'a eu qu'à pousser le ballon au fond pour pouvoir exulter. Mais après la pause, Erling Haaland a d'abord marqué de près (69e).

C'est donc alors que Klopp a désigné le PSG comme son nouveau favori. Et les Madrilènes auraient même pu alourdir le score par Alvaro Morata, sans un sauvetage du gardien brésilien Allison (26e). Sa qualification contre le PSG ne relève pas de l'utopie.

Un doublé pour son premier match sur la scène européenne avec le Borussia Dortmund qui s'ajoute aux huit buts inscrits avec Salzbourg lors de la phase de poules et qui lui permet donc d'afficher 10 buts à son compteur pour sa première saison en Ligue des champions. Et ce sera sans Marco Verratti, suspendu pour accumulation de cartons jaunes. Revenu à hauteur de Robert Lewandowski en tête du classement des buteurs, l'attaquant des Marsupiaux affole les compteurs comme rarement. Bousculés en première période, les joueurs de Thomas Tuchel, qui avait opté pour un 3-4-3 inhabituel, avaient résisté grâce à Keylor Navas. Côté parisien, on attendait beaucoup de Neymar, trop souvent blessé lors des huitièmes de finale du PSG ces deux dernières saison. Le Brésilien, en manque de rythme après une blessure aux côtes, a longtemps été étouffé par la défense.

Mais cela n'a pas suffi pour ne pas replonger le PSG dans les affres du doute et de la "négativité", selon les mots du directeur sportif Leonardo.

"Le grand favori de la Ligue des champions, c'est le PSG".

Dernières nouvelles