Le lancement de l'iPhone low-cost compromis par le coronavirus ?

Le lancement de l'iPhone low-cost compromis par le coronavirus ?

Le lancement de l'iPhone low-cost compromis par le coronavirus ?

Apple n'atteindra pas ses objectifs de ventes ce trimestre à cause de l'épidémie du nouveau coronavirus, signe que le ralentissement de la production et de la consommation en Chine affecte de plus en plus sérieusement les grands groupes. "Par conséquent, nous ne pensons pas pouvoir respecter les prévisions de revenus que nous avons fournies pour le trimestre de mars en raison de deux facteurs principaux", peut-on lire.

La réponse au COVID-19 a touché la vie de tant de membres de la famille Apple, et je tiens à remercier tout le monde pour son dévouement, son empathie, sa compréhension et ses soins.

"Même si les sites de notre partenaire de fabrication d'iPhone sont situés en dehors de la province du Hubei [berceau de l'épidémie, ndlr], et même si toutes les installations ont rouvert, elles redémarrent plus lentement que ce que nous escomptions", explique la société. La marque pointe deux facteurs: la production d'iPhone, au ralenti malgré la reprise du travail et ses ventes en Chine, interrompues après la fermeture de nombreux magasins. "La demande mondiale de produits Apple est forte, mais la Chine doit se remettre sur pied ou l'entreprise finira par manquer d'approvisionnement et risquera de voir ses ventes baisser", ont-ils détaillé. "En outre, les magasins ouverts fonctionnent avec des horaires réduits et très peu de clientèle". Le chiffre d'affaires du Californien sera inférieur aux 62-67 milliards de dollars précédemment annoncés.

Si Apple est la première entreprise majeure à prévenir que ses résultats allaient pâtir du coronavirus, d'autres groupes ont dit se préparer à subir un impact économique du fait de l'épidémie. Qualcomm et Nvidia ont mis en garde sur un impact potentiel du virus sur leurs activités.

Il faudra toutefois attendre avril et la publication des résultats officiels du premier trimestre 2020 pour savoir quelle sera l'étendue des pertes.

Malgré l'avertissement d'Apple, plusieurs analystes jugent que l'entreprise a les moyens de rattraper son retard une fois que la crise sanitaire sera jugulée.

Dernières nouvelles