Lawrence Tesler, l'inventeur du "copier-coller" est mort

L’ancien chercheur du fabricant d’imprimantes américain Xerox est décédé cette semaine à l’âge de 74 ans

L’ancien chercheur du fabricant d’imprimantes américain Xerox est décédé cette semaine à l’âge de 74 ans

Lawrence Larry Tesler était un grand de l'informatique, un ingénieur passionné.

Dans un tweet, le Computer History Museum de la Silicon Valley, a déclaré: " Tesler a créé l'idée de couper, copier et coller et a combiné une formation en informatique avec une vision de la contre-culture que les ordinateurs devraient être pour tout le monde ". C'est l'entreprise Xerox, le fabricant américain d'imprimantes, qui a annoncé la nouvelle sur Twitter mercredi.

Comme le raconte la BBC dans un article publié cette semaine, Larry Tesler est né en 1945 dans le Bronx, à New York, États unis.

" L'inventeur du couper/copier-coller, trouver et remplacer, et plus encore était l'ancien chercheur de Xerox, Larry Tesler". Larry Tesler a travaillé pour Amazon, Apple, Yahoo et le centre de recherche PARC de Xerox à Palo Alto en Californie. Les lycéens, les étudiants et même les journalistes peuvent dire merci à Larry Tesler. Là, il a lancé des concepts qui ont aidé à rendre les ordinateurs plus conviviaux. En 1983, la commande entre dans les habitudes grâce à Apple qui l'avait fait installer sur l'ordinateur Lisa, puis sur le Macintosh l'année d'après.

Le diplômé de l'Université de Stanford s'est spécialisé dans l'interaction homme-machine, utilisant son expertise dans des entreprises telles qu'Amazon, Apple, Yahoo et le Xerox Palo Alto Research Center (PARC).

Au cours des deux décennies suivantes qu'il passa chez Apple, il fut profondément impliqué dans la conception de l'interface utilisateur des Lisa, Macintosh ainsi que du Newton, considéré comme un précurseur de l'iPhone.

Il faut rappeler que le co-fondateur d'Apple, Steve Jobs, l'avait débauché de chez Xerox en 1980. En 1993, il a accédé au rôle de scientifique en chef, un rôle qui a également été tenu par Steve Wozniak. "Il y a un fort élément d'enthousiasme, de pouvoir partager ce que vous avez appris avec la prochaine génération ".

Dernières nouvelles