Une première journée de sommet pour rien, selon Andrej Babiš — Budget européen

Le sommet européen s'achève sans accord sur le budget post Brexit de l'UE

Politique Le sommet européen s'achève sans accord sur le budget post Brexit de l'UE

Peu avant 9 heures, le président a coupé le ruban, marquant l'ouverture officielle de ce Salon qui se tient jusqu'au 1er mars, puis s'est rendu auprès de l'égérie, la vache charolaise Idéale arrivée vendredi à Paris de ses prairies de Cours-la-Ville, et de son éleveur, sous les applaudissements et les flashes.

"Il est certain que des divergences majeures vont devoir être surmontées". Nous ne sommes pas satisfaits de la situation actuelle. "Le montant global du budget a été fortement attaqué par les pays du nord et la PAC (politique agricole commune) spécifiquement", a-t-on indiqué dans l'entourage de la présidence française.

Les 27 chefs d'Etat ou de gouvernement s'attendent à de longues discussions. "Nous verrons si nous finissons cette semaine ou s'il faudra continuer plus tard", a prudemment commenté la Première ministre finlandaise Sanna Marin.

"J'ai bien dormi, je suis prêt", a déclaré en souriant le président lituanien Gitanas Nauseda. "Trouver un compromis sera encore plus compliqué que d'habitude en raison d'une rigidité accrue des positions et du trou du Brexit", prévoit Marta Pilati du European policy centre (EPC).

Signe des profondes divisions entre Etats membres, aucune date n'a été avancée pour un nouveau sommet sur le nouveau budget de l'UE pour la période 2021-2027.

Les rabais, une pratique qui bénéficie aujourd'hui à 5 pays - Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Autriche et Suède - vont peser dans la négociation.

Un sommet spécial du Conseil européen sur le budget à long terme de l'UE a été rompu vendredi sans accord.

Cet engagement est d'autant plus important que les agriculteurs français se plaignent souvent des "distorsions de concurrence " qu'ils subissent sur leurs produits, souvent plus vertueux écologiquement que ceux des pays européens voisins mais aux coûts de production plus élevés, car la France a eu tendance à renforcer les exigences réglementaires des pesticides. Ce sera la deuxième seulement de ce sommet extraordinaire sur la confection du "cadre financier pluriannuel" (CFP) 2021-2027 de l'UE. Pour son pays, cette hausse serait de 40% a-t-il affirmé.

Ils se disent aussi d'accord de concentrer une part "nettement plus élevée" du budget sur les défis tels qu'une économie innovante et compétitive, la lutte contre le changement climatique, les migrations et la sécurité.

Ils souhaitent également, avec l'Allemagne, une répartition des ressources plus favorables aux nouvelles priorités (recherche, défense, protection des frontières extérieures.).

"Nous avons travaillé dur, mais malheureusement, ce jour, nous avons constaté que cela nécessitait plus de temps".

Politiques traditionnelles de l'Union, la PAC et la politique de cohésion (l'aide aux régions les moins développées) mobilisent environ 60% du budget.

La proposition de Charles Michel proposait un budget à 1,074%, soit 1094,8 milliards d'euros (1161,64 milliards de francs).

Très inquiets, des agriculteurs ont fait le déplacement à Bruxelles pour une manifestation en marge du sommet.

Madrid est l'un des meneurs du groupe d'États qui se sont surnommés les "amis de la cohésion" ou "amis d'une Europe ambitieuse" et s'opposent à la vision des quatre "frugaux" - Pays-Bas, Autriche, Danemark, Suède.

Dernières nouvelles