Elections présidentielles au Togo : Faure Gnassingbé annoncé vainqueur par la CENI

Agbéyomé Kodjo au cours d'une conférence de presse à Lomé le 21 janvier 2020

Agbéyomé Kodjo au cours d'une conférence de presse à Lomé le 21 janvier 2020

Cette nuit, la CENI a annoncé les résultats provisoires du premier tour des élections présidentielles au Togo.

Après l'annonce de sa victoire pour un quatrième mandat, Faure Gnassingbé avait appelé ses rivaux politiques à accepter les résultats communiqués sous réserve de soulever un climat de contestation. C'est la première fois que des résultats sont annoncés aussi rapidement au Togo, à peine plus de 24 heures après le scrutin présidentiel qui s'est déroulé samedi dans le calme. Une élection qui a passionné les foules dans le pays: avec un taux de participation de 76,63 %, c'est un véritable plébiscite pour le chef de l'Etat qui va donc, en mai prochain, débuter un nouveau mandat.

La confusion régnait dimanche, Agbéyomé Kodjo, nouveau chef de file de l'opposition - en lieu et place d'un Jean-Pierre Fabre dépassé, qui n'a réuni que 4,35 % des suffrages - avait en effet tenté un coup de bluff: après avoir crié à la fraude pendant plusieurs jours, le candidat s'était autoproclamé vainqueur.

Sept candidats étaient en lice pour succéder à Gnassingbé qui comme au Gabon, est arrivé au pouvoir en 2005 à la suite du décès de son père, le général Gnassigbé Eyadéma.

La commission électorale soutient que M. Gnasingbé a eu 72% des voix contre 18% pour son principal rival, l'opposant Agbéyomé Kodjo. "Dès l'instant, je deviens le président démocratiquement élu, et je m'engage à former un gouvernement inclusif", a-t-il déclaré. Le candidat du Mouvement patriotique pour le développement et la démocratie (MPDD) avait créé la surprise samedi lors du dépouillement, notamment à Lomé, la capitale, où il a devancé l'Alliance nationale pour le changement (ANC), le parti du leader historique de l'opposition, Jean-Pierre Fabre. Agbéyomé Kodjo affirmait avoir une large avance dans les régions Maritime (Sud) et Plateaux (centre-sud), être au coude à coude avec le parti au pouvoir Unir dans le centre et avoir réalisé de très bons scores dans les Savanes (nord).

La maison du prélat Mgr Kpodzro et de son candidat Agbeyomé ont été encerclées par des militaires peu avant 17 heures.

Dernières nouvelles