L'ex-président égyptien Hosni Moubarak est mort à 91 ans

L’ex-président égyptien Hosni Moubarak est mort à 91 ans

L’ex-président égyptien Hosni Moubarak est mort à 91 ans

L'ex-président égyptien Hosni Moubarak, successeur de Saddate trente ans plus tôt, est mort ce mardi à l'âge de 91 ans à l'hôpital militaire Galaa au Caire, a annoncé son beau-frère le général Mounir Thabet.

Arrivé au pouvoir après l'assassinat d'Anouar al Sadate par un commando islamiste en 1981, Hosni Moubarak a dirigé l'Egypte d'une main de fer jusqu'au soulèvement de février 2011. Selon sa famille, les funérailles d'Hosni Moubarak seront organisées par la présidence égyptienne.

L'information a été confirmée par sa famille. Il s'installe à la tête du pays, maintenant en place pendant trois décennies l'état d'urgence décrété après l'attentat.

Il a gouverné le pays "en s'appuyant sur un redoutable appareil policier et un système politique dominé par un parti à sa dévotion", rappelle L'Obs.

Après sa chute, le président a dû répondre à une série d'accusations de corruption. Ce dernier a régulièrement été hospitalisé et admis en soins intensifs depuis qu'il a quitté le pouvoir. Echappant à la peine de mort, il avait été condamné pour la dernière fois en 2015 à une peine de trois ans de prison pour avoir détourné plus de 10 millions d'euros de fonds publics à son profit personnel. En 2011, il est poussé à à la démission suite à l'éclatement la révolution de janvier qui, par ailleurs, a suivi la vague de soulèvements qui a commencé en Tunisie, communément appelée, printemps arabe.

Premier président égyptien a avoir été traduit en justice, il n'a été autorisé à quitter l'hôpital militaire où il était détenu qu'en mars 2017.

Dernières nouvelles