Non, le coronavirus n'a pas été fabriqué en France

Crédits: NIAID  NIH

Crédits: NIAID NIH

En 24 heures, la vidéo de ce Français a été visionnée près de 3 millions de fois et partagée plus de 120.000 fois. "Breveter un virus ne veut absolument pas dire qu'il a été inventé". "Pouvez-vous nous informer du contenu de cette vidéo?" C'est faux, le brevet sur lequel s'appuie l'auteur de la vidéo concerne un autre virus de la famille des coronavirus. Elle circule sur Whatsapp, Twitter et Youtube où elle a déjà été vue plus de 100 000 fois. Cat Antonio " accuse dans la foulée le célèbre Institut Pasteur d'avoir " créé " ce virus pour vendre des vaccins. C'est "une fake news tout à fait fantaisiste", balaie Olivier Schwartz, responsable de l'unité "virus et immunité" à l'Institut Pasteur.

Les auteurs de cette étude financée par le gouvernement américain ont trouvé que le virus responsable de l'épidémie de Covid-19 avait un niveau de viabilité à l'air libre comparable à celui du coronavirus provoquant le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). "Ce " coronavirus " dont parle l'internaute n'est autre que le " SARS-Cov " de 2002-2003, à l'origine d'une importante épidémie en Asie et qui a causé la mort de 623 patients". Même si le terme de brevet évoque le concept d'invention et porte le nom de " l'inventeur " de ce pour quoi on sollicite un brevet, il faut souligner que le mot " inventeur " à deux sens.

D'autre part, les dépôts de brevets liés à des virus sont courants, ce sont souvent " juste des déclarations d'invention", explique à l'AFP Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence (CNR) des virus des infections respiratoires de l'Institut Pasteur.

" Il peut y en avoir un brevet sur une technologie, sur un diagnostic, sur plein de choses", poursuit-il, ajoutant qu'il s'agit d'abord de " protéger sa découverte", le temps de publier un article dans une revue scientifique par exemple. "Le brevet de 2004 décrit la découverte du virus puis l'invention d'une stratégie vaccinale contre ce virus, et NON l'invention du virus lui-même!"

L'intérêt de breveter un virus?

.

Car le rôle de l'institut Pasteur est justement de travailler sur des virus émergents pour mettre au point des tests diagnostiques et des vaccins.

"Chez l'homme, il y a sept coronavirus identifiés à ce jour", indique Olivier Schwartz. "Ce candidat-vaccin utilisait le vaccin contre la rougeole comme véhicule pour que les antigènes atteignent directement les bons compartiments du système immunitaire", explique Olivier Schwartz. La rumeur se répand pourtant rapidement sur les réseaux sociaux.

Dernières nouvelles