COVID-19 : Surfaces contaminées et aérosols, quelle durée de survie du virus ?

Des soldats de la Garde nationale vêtus de combinaisons stériles arrivent pour vérifier la température des passagers arrivant à l'aéroport international Luis Munoz Marin à San Juan

Le nouveau coronavirus peut survivre plusieurs heures à l'air libre

D'après une étude publiée par le The New England Journal of Medicine mardi 17 mars, le coronavirus (Covid-19) peut survivre dans l'air. Il peut aussi survivre pendant trois heures à l'air libre sous forme de gouttelettes d'aérosol.

Leurs expériences ont montré que le nouveau coronavirus était détectable jusqu'à deux à trois jours sur des surfaces en plastique ou en acier inoxydable, et jusqu'à 24 heures sur du carton. Ces gouttelettes circulent aussi à travers les objets ou les surfaces autour de la personne infectée.

Les différences épidémiologiques "viennent probablement d'autres facteurs, comme une charge virale plus élevée dans les voies respiratoires supérieures" et la capacité des patients ne présentant pas de symptômes à transmettre le nouveau coronavirus, estiment les auteurs de l'étude. Elle a été menée par des scientifiques des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), de l'Université de Californie à Los Angeles et de Princeton.

Avant d'arriver à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé un nébulisateur pour diffuser le virus dans l'air ambiant.

COVID-19 est-il plus résistant que le SRAS?

Il existe également des preuves que le virus est également excrété plus longtemps dans les matières fécales, de sorte que toute personne ne se lavant pas soigneusement les mains après être allée aux toilettes pourrait contaminer tout ce qu'elle touche. Plusieurs études indiquent ainsi que les coronavirus survivent sur des surfaces pour une durée allant de quelques heures à plusieurs jours.

Dernières nouvelles