Coronavirus : Amazon cesse la livraison de commandes "moins prioritaires"

Coronavirus Amazon cesse les commandes moins prioritaires en France et en Italie

Coronavirus : Amazon cesse la livraison de commandes "moins prioritaires"

Un porte-parole d'Amazon a expliqué que le groupe a notamment pris cette décision en raison du bond des commandes et de l'obligation de respecter les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre l'épidémie. La société a ainsi décidé de favoriser les commandes de produits dits "essentiels", sans plus de précision sur la manière dont sont sélectionnés les produits.

Le numéro un mondial de la distribution en ligne est en "première ligne " depuis le début de la crise du coronavirus, Amazon est à la fois une plateforme d'e-commerce très utilisé, mais Amazon est également critiqué pour sa politique de management de ses salariés.

Un particulier souhaitant absolument recevoir un produit jugé "non-prioritaire" par Amazon a toujours la possibilité de se rendre directement sur le site du fabricant ou de l'enseigne qui commercialise le produit pour passer commande. Ainsi, jusqu'à nouvel ordre, Amazon ne prendra plus en compte les commandes jugées " non prioritaires". Amazon indique tout de même que le périmètre de produits concernés sera réévalué en permanence. Concrètement, qu'est-ce cela signifie?

D'autres vendeurs tiers, ne passant pas par la logistique d'Amazon, continuent de fonctionner normalement. Il faut compter de 7 à 10 jours, mais les produits restent vendus.

Il faut noter que cette mesure ne concerne que les produits envoyés par Amazon, et donc stocké dans ses entrepôts. Rappelons qu'au moins 200 salariés de l'entreprise avaient exercé leur droit de retrait la semaine dernière à cause du manque de matériel de protection indispensable pour la sécurité des salariés.

Dernières nouvelles