COVID-19 : les autorités québécoises font le point

COVID-19: 11 cas en Montérégie appel aux jeunes à respecter les consignes

François Legault demande de limiter les déplacements entre régions

On est encore dans une transmission qui est majoritairement associée au voyage, a expliqué le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, qui était également présent à la conférence de presse.

M. Legault lors de ces points de presse quotidiens. "Si on avait besoin d'une preuve de la gravité de la situation, on l'a", a-t-il constaté, d'un ton grave. Il s'agit d'une augmentation de 42 cas par rapport au bilan de la veille.

Au total, on recensait mardi neuf morts des suites de la COVID-19 au Canada, avec un en Ontario et sept en Colombie-Britannique, et près de 9000 dans le monde.

Selon les statistiques de vendredi, dix personnes étaient hospitalisées, dont six aux soins intensifs.

Le premier ministre Legault s'est adressé directement à nos aînés. "Je comprends qu'il y en a qui peuvent être inquiètes, angoissées". C'est normal d'avoir de l'anxiété. À titre d'exemple, chez les sans-abris qui n'ont pas de domicile fixe ou les femmes victimes de violence conjugale, qui pour des raisons de sécurité, ne souhaitent pas rester à la maison. "Mais il n'y a aucun risque si vous êtes seul à la maison, si vous ne rencontrez pas d'autres personnes", a-t-il tenu à souligner.

Avant de garantir que le réseau de la santé est prêt et équipé pour faire face à l'épidémie. Le matériel médical ne manque pas plus que les lits pour accueillir les patients, rassure-t-on.

"Ne pensez pas que les masques, c'est une solution miracle". Porter un masque, c'est mettre sa main souvent pour ajuster le masque, et on se contamine. Quand on porte des gants, qu'on a touché à tout, si on ne l'enlève pas adéquatement, on se contamine. On va contraindre dans les situations qu'on va être capable de documenter.

La barrière des 100 personnes touchées par la COVID-19 a été franchie au Québec aujourd'hui. La confirmation d'une guérison complète nécessite deux tests de laboratoire négatifs avec un certain intervalle entre les deux.

Le Dr Arruda a insisté jeudi sur l'importance d'observer à la lettre les consignes gouvernementales pour éviter au gouvernement de recourir à la manière forte et d'imposer des contraintes encore plus sévères. Les organismes ont donc un rôle primordial à jouer pour venir en aide à ces personnes.

Touchés par le déclin des ventes publicitaires, les médias québéçois pourront également compter sur le soutien de Québec, a promis M. Legault. J'ai un chiffre en tête pour demain [jeudi].

"C'est très important, donc, que les mesures qu'on met en place, qui sont très contraignantes et on le sait, sont nécessaires encore". Isolez-vous. Il ne faut surtout pas lâcher.

Dernières nouvelles