Décès d'un médecin qui exerçait à l’hôpital de Compiègne — Coronavirus

Un médecin urgentiste de l'Oise meurt du coronavirus à l'hôpital de Lille

Coronavirus: contaminé, un médecin hospitalier décède à Lille

L'un de ses enfants a annoncé sa disparition sur Facebook samedi soir: "mon père ce héros, médecin aux urgences de Compiègne est parti trop vite à cause du coronavirus".

Jean-Jacques Razafindranazy était médecin urgentiste au centre hospitalier de Compiègne-Noyon. Selon sa fille, c'est là qu'il aurait contracté le virus.

La France enregistre son premier décès à coronavirus côté personnel de santé. Il avait soigné les premiers cas détectés en France.

Dans message publié dans la nuit de samedi à dimanche sur Facebook, le fils du médecin décédé lui a rendu hommage: " Passionné par son travail, il n'a pas pris sa retraite. Placée en quarantaine chez elle, elle n'avait pas pu se rendre à l'hôpital avec son mari.

Hospitalisé dans un service de réanimation de Lille lors de la première semaine de l'épidémie, le médecin urgentiste aurait aurait pris en charge les premiers patients du coronavirus de l'Oise.

Le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran a souligné ce dimanche, "le courage extraordinaire dont font preuve l'ensemble des médecins, des soignants, des pompiers, de toutes les personnes qui permettent de sauver des vies chaque jour". "Laissant derrière lui, une famille qui ne l'oubliera jamais ". Un grand merci aux soignants de l'hôpital de Lille qui ont tout essayé. "Mais la maladie est extrêmement grave et ne doit pas être prise à la légère". Il revenait de vacances de Madagascar, en pleine forme, mais le Covid-19 était plus fort. Et surtout à cause. Selon Oise Hebdo le Dr. Razafindranazy était âgé de 68 ans. Sa femme, qui exerce comme médecin généraliste, avait elle aussi présenté des symptômes, relève France 3 Hauts-de-France.

Dernières nouvelles