Ligue 1 : Rivère propose de finir la saison en... octobre ou novembre

Reprise en octobre

Lancer le diaporama Vinicius Haaland Camavinga... les joueurs nés après 2000 les plus chers !+20

Ce matin dans le quotidien L'Equipe, le président de l'OGC Nice Jean-Pierre Rivère s'est toutefois prononcé sur une potentielle solution, afin de mener à terme l'actuelle saison de Ligue 1. Si les présidents de club sont plutôt partisans d'enchaîner sur la nouvelle saison, le dirigeant niçois émet la possibilité de démarrer l'exercice 2020-2021 en février 2021. Les instances du football doivent se poser les bonnes questions pour la pérennité de notre sport.

" Elle est très complexe à mettre en oeuvre".

"Ce n'est pas la meilleure (solution) mais ce doit être une alternative si la pandémie se prolonge".

"Bien sûr qu'on souhaite tous finir la saison le plus vite possible, mais si on ne peut pas?, interroge le président niçois". "Au-delà de l'année en cours, essayons de donner une cohérence aux trois saisons à venir", déclare le patron du Gym. En 2022, la Coupe du monde au Qatar se déroule du 21 novembre au 18 décembre. Mon idée a pour objectif de s'adapter à cette compétition décalée, et à l'inconnu d'aujourd'hui. "En 2022, on fait une petite trêve en août et le même déroulement avec la Coupe du monde dans la foulée", expose Jean-Pierre Rivère. Quand sera-t-elle passée? Impossible à savoir aujourd'hui, mais l'espoir de pouvoir finir la saison actuelle fin juin, voire en juillet ou en août semble de plus en plus mince.

Rivère y voit plusieurs avantages, notamment pour les supporters: "Ce calendrier permet de donner du temps pour se remettre à l'endroit sanitairement, économiquement". C'est une idée extrême mais qui a du sens. Si on finit nos matches rapidement, on va toucher nos droits télé, mais est-ce raisonnable?

"Ce calendrier inversé aurait également pour effet de réduire considérablement les matchs en hiver, sur des pelouses dégradées, des conditions climatiques difficiles et guère propices à l'expérience des stades". C'est peut-être le moment d'entreprendre un grand changement. Les équipes pourraient ainsi se préparer plus sereinement pour la prochaine saison et retrouver du souffle avant le mercato. Imaginez un foot où on puisse jouer tout le mois de mai, de juin, de juillet.

Dernières nouvelles