Transports, courses, carburant... les aides pour faciliter la vie des soignants — Coronavirus

Dans le cadre des mesures gouvernementales pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus Covid-19 les trains en Auvergne sont limités samedi 21 mars. Il est quasiment impossible de circuler sur le réseau SNCF entre les départements auvergnats. On

La SNCF rembourse ou échange gratuitement les billets de train

Sont concernés: les médecins, les infirmiers et les aides-soignants.

"S'ils ont le justificatif de leur direction, ils peuvent voyager dans toute la France pour aller renforcer un service", a indiqué hier le directeur de SNCF Voyages, Alain Krakovitch, au sujet de ces médecins, infirmiers et aides-soignants appelés à aller renforcer des services médicaux en tension: "C'est normal qu'on soit aussi à la SNCF dans une action de solidarité vis-à-vis des soignants".

Une réponse à l'appel au volontariat relayé par l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France pour renforcer les effectifs médicaux dans les "clusters" prioritaires.

Quels sont les trains concernés?

La SNCF fait circuler en moyenne 15% des TGV et Intercités, 25% des TER (20% de trains et 5% de cars de substitution).

Ces dernières heures, certaines rumeurs ont fait état du fait que les trains seraient gratuits dans toutes la France pour les voyageurs rapatriés de l'étranger et devant retourner à leur domicile.

De plus, les trains de la SNCF sont " nettoyés et désinfectés avec minutie chaque jour ".

Trains gratuits, navettes de bus en île-de-France, carburant offert, hébergements gratuits, ou encore accès prioritaire dans les supermarchés... depuis plusieurs jours, les entreprises se mobilisent pour soutenir et aider les personnels soignants, en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus.

À Annecy, des bus supplémentaires ont été mis en place pour que le personnel soignant quittant les hôpitaux tardivement puisse bénéficier d'un transport adapté, les rapprochant au maximum de leur habitation.

Total a de son côté fait savoir qu'il comptait offrir au personnel soignant du carburant. Cette mesure complète la gratuité des crèches et de stationnement des personnels de santé déjà en œuvre.

"Une plateforme va être mise en place avec le CHU (de Nice) pour définir leur besoin en termes de transport à la demande", a ajouté le maire de Nice, dans un communiqué, après avoir réuni le conseil de suivi de l'épidémie de la ville, comme chaque jour depuis le début du confinement, mardi. À Lyon, les abonnements seront remboursés pour les passagers.

"Les choses se font, avec Air France notamment, de façon très efficace", et "tout le monde trouvera une solution" dans quelques jours même s'"il restera forcément des points qui seront plus compliqués que d'autres", a-t-il assuré. Des opérateurs conduisant les enfants dans les établissements scolaires sont désormais organisés pour transporter le personnel médical vers les hôpitaux.

Dernières nouvelles