Décès de Michel Hidalgo : le HAC rend hommage à son ancien joueur

Michel Hidalgo en 2009

Michel Hidalgo en 2009

Un meneur d'hommes hors pair salué de tous: Michel Hidalgo, sélectionneur de l'équipe de France championne d'Europe 1984, décédé jeudi à 87 ans, c'était à la fois "l'humanité", la "passion" et "l'audace", selon les joueurs et entraîneurs qui l'ont connu.

Ancien sélectionneur des Bleus (1976 à 1984), Hidalgo avait notamment donné son premier titre international à l'équipe de France, avec l'Euro 1984.

Sa famille a précisé qu'il était décédé "naturellement d'épuisement". "Tout est imaginable, on l'a déjà fait pour d'autres compétitions avant, ça n'a pas le même impact même si le modèle économique du Tour de France ne repose pas sur de la billetterie comme c'est le cas pour des matches de football et de rugby", a affirmé la ministre, interrogée par France Bleu sur l'éventualité d'une Grande Boucle à huis clos. Pour encourager, pour consoler, il savait toujours nous parler. Il s'est éteint un peu plus d'un mois plus tard. Il a marqué l'histoire et le palmarès du football français et international avec le premier titre majeur remporté par notre équipe de France. La rédaction de Lensois.com adresse ses plus sincères condoléances à l'ensemble de ses proches. Il a su nous procurer des émotions qui sont gravées et resteront gravées. Il a ensuite été manager de l'OM, de 1986 à 1991. "J'ai eu la chance et le privilège d'apprendre à connaître Michel lors de mes deux passages à l'Olympique de Marseille, comme joueur puis comme entraîneur". C'était un homme profondément gentil. Il était aussi présent sur le banc de touche lors de la Coupe du Monde 1982 et de l'épique demi-finale perdue face à l'Allemagne à Séville (3-3; 4-5 TAB). Il restera dans nos mémoires comme un symbole, un entraîneur, un sélectionneur de référence, amoureux du beau jeu, proche des joueurs. Michel Hidalgo, malade, y était apparu affaibli et amaigri, mais tout sourire en compagnie de ses compères.

Dernières nouvelles