Enquête ouverte après des menaces visant le Pr Raoult — Coronavirus

Le Média pour Tous

Le Média pour Tous

Le Professeur de médecine, Infectiologue et Microbiologiste s'est fendu d'un tweet jeudi pour remercier le ministre français de la santé, Olivier Veran. Le Journal Officiel vient de publier le décret qui autorise la prescription d'un dérivé de cet anti-paludique pour soigner le Covid-19 mais sous conditions.

Le parquet de Nantes a été saisi car l'origine de l'appel téléphonique visant le directeur de l'institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée se trouve à Nantes.

En utilisant ce site, vous acceptez que nous et nos partenaires puissent créer des cookies à des fins telles que la personnalisation du contenu et de la publicité. Ce décret autorise notamment la prescription de l'hydroxychloroquine, mais aussi l'association lopinair/ritovanir, contre le Covid-19.

Il a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, en " remerciant Olivier Veran pour son écoute ".

Ces mesures s'appuient sur l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) publié mardi, excluant, hors protocole d'essai, l'utilisation de l'hydroxychloroquine en prophylaxie (prévention et traitement, ndlr) sauf " pour les cas présentant des signes de gravité ".

Les médicaments estampillés "Plaquenil" et servant jusqu'ici au traitement de certaines maladies comme le lupus "ne peuvent être dispensées par les pharmacies d'officine que dans le cadre d'une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin".

Dernières nouvelles