Enseignants, masques, Italie... les faux pas à répétition de Sibeth Ndiaye

Sibeth Ndiaye s’attire les foudres des enseignants après avoir laissé entendre qu’ils ne travaillaient pas en ce moment

Enseignants, masques, Italie... les faux pas à répétition de Sibeth Ndiaye

Des propos très critiqués alors que les enseignants continuent de faire classe à distance. La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a fait son mea culpa ce mercredi 25 mars après avoir sous-entendu que les professeurs ne travaillaient plus depuis le début du confinement. Je suis la première à mesurer combien l'engagement quotidien des professeurs est exceptionnel.

Au cours du point presse mercredi à l'issue du Conseil des ministres, Sibeth Nidiaye a été interrogée sur la contradiction entre l'appel mardi du ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, à venir en aide aux agriculteurs en manque de mains d'oeuvre, et l'injonction constante des autorités à rester chez soi.

Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, s'est fait remarquer, mais pas vraiment dans le bon sens du terme puisqu'elle a tenu des propos malheureux à l'égard du corps professoral.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education Nationale est venu à la rescousse mais bon, le mal est fait.

Les responsables de l'opposition se sont relayées pour fustiger la bourde, d'Olivier Faure (PS), qui considère que "dire que nos enseignants ne travaillent pas parce que les écoles sont fermées, c'est pour le coup vraiment "être aux fraises", à l'EE-LV David Cormand, pour qui le "gouvernement a un problème avec les services publics".

Dernières nouvelles