Coronavirus : vers six mois de confinement au Royaume-Uni ?

Comme en France la distanciation sociale pour faire ses courses doit être respectée au Royaume-Uni

Comme en France la distanciation sociale pour faire ses courses doit être respectée au Royaume-Uni.- AFP

Les Britanniques pourraient être soumis à une certaine forme de mesures de verrouillage pendant six mois ou plus, a déclaré dimanche le directeur médical adjoint de l'Angleterre, Jenny Harries, avertissant que le pays ferait face à une deuxième vague de coronavirus s'ils étaient levés trop rapidement.

Il serait "dangereux", a-t-elle expliqué, de lever subitement le confinement auquel la population est actuellement soumise pour trois semaines, même s'il s'avère efficace pour ralentir la progression de la maladie, car cela pourrait entraîner une résurgence du virus.

Le gouvernement a annoncé qu'il réexaminerait dans trois semaines les étapes de verrouillage qu'il a mises en place lundi dernier.

"Et la responsable de tenter de rassurer un peu les Britanniques: "... cela ne veut pas dire que nous resterions en confinement total pour six mois.

Seuls les commerces de biens essentiels sont ouverts, et les gens ne sont autorisés à sortir que pour faire leurs courses, se faire soigner ou faire de l'exercice une fois par jour.

Plus tôt dimanche, le bras droit du Premier ministre conservateur Boris Johnson avait prévenu que les Britanniques devaient se préparer à " une longue période " de confinement.

Peut-être qu'on n'arrivera à cette durée, étant donné que les laboratoires et les centres de recherche du monde entier tournent à plein régime pour trouver le plus vite possible un vaccin contre le coronavirus. Pour l'heure, l'épidémie a contaminé 19.522 personnes et fait 1.228 morts au Royaume-Uni.

"Il est crucial pour le moment que nous respections durant les semaines à venir les directives strictes qui ont été établies en matière de distanciation sociale", a-t-il ajouté.

Dernières nouvelles