L'Italien Andrea Iannone suspendu 18 mois pour dopage — Moto

L'Italien quand il était encore à la fête

L'Italien quand il était encore à la fête. Image Keystone

Andrea Iannone a réagi à son tour à sa condamnation à 18 mois de suspension pour dopage, une sentence tombée en ce 1er avril et qui a tout de la mauvaise blague pour le pilote italien.

La nouvelle a été annoncée mercredi par la Cour disciplinaire internationale de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM).

Cette suspension court du 17 décembre 2019 (date de la suspension provisoire de Iannone pour la durée de l'enquête) au 16 juin 2021. " L'annonce de la suspension a été un coup dur, a-t-il déclaré sur Sky Italia". Mais j'essaye de prendre ça de manière positive. Cela aurait pu être bien pire, même si évidemment nous avons perdu puisque je suis condamné à 18 mois.

"Estimant que les motivations de ce jugement " innocentent Iannone, sans toutefois l'absoudre", Aprilia affiche son " désarroi " devant une sanction " absurde " et " soutient pleinement " son pilote, qu'elle " appuiera dans son appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) ". Voir que mon innocence est reconnue est une victoire.

"Quand on va dans un restaurant, on n'a pas la possibilité de choisir de la viande contaminée ou non contaminée". Personne parmi nous ne sait ce qu'il est en train de manger avec certitude. Je pense qu'il y a une incohérence entre le règlement et la réalité.

Dernières nouvelles