Coronavirus: Google renonce à ses traditionnelles blagues du 1er avril

Coronavirus: Google renonce à ses traditionnelles blagues du 1er avril

Coronavirus: Google renonce à ses traditionnelles blagues du 1er avril

Les années précédentes, Google s'était plié en quatre pour fêter cette date comme il se doit: entre intégration du jeu " Snake " à son service de cartographie et annonce du développement d'un service " Tulip " pour parler avec les plantes. Les responsables de la firme viennent de faire circuler une note interdisant toute blague venant de l'entreprise en 2020, le contexte ne d'y prêtant pas. Il a donc été demandé de ne pas diffuser ce qui avait été, comme chaque année, préparé à l'occasion du 1er avril. Des millions de gens ont été menés en bateau avant de se rendre à l'évidence. L'entreprise va " mettre cette tradition en pause cette année par respect pour tous ceux qui luttent contre la pandémie de Covid-19", indique un e-mail interne lu par Business Insider et relayé par The Verge, vendredi.

Google Search, Gmail ou Maps trop essentiels " Nous avons déjà mis fin aux projets centralisés liés au jour du poisson d'avril, mais nous nous rendons compte qu'il peut y avoir de petits projets au sein des équipes que nous ne connaissons pas", poursuit le courriel du chef du marketing de Google, Lorraine Twohill.

" En temps normal, les poissons d'avril sont une tradition de Google et un moment pour célébrer ce qui fait de nous une entreprise non conventionnelle". Notre objectif premier est d'aider les gens, alors gardons les blagues pour le mois d'avril 2021, qui sera sans doute bien plus brillant que celui-ci.

Dernières nouvelles