630 décès en un jour dans l'Etat de New York

CARTE INTERACTIVE. Coronavirus: plus d'un million de malades dans le monde

Plus de 10 000 morts du Covid-19 à New York

Plus largement, l'État de New York est le nouvel épicentre de la pandémie, avec plus de 113 000 contaminations recensées, quasi autant qu'en Italie ou en Espagne, les pays où les pertes humaines sont les plus lourdes. Le cap des 200 000 cas recensés dans le pays avait été franchi mercredi.

L'État de New York enregistre 630 décès en un jour, pire bilan sur 24 heures.

Les États-Unis vont stationner un millier de soldats à New York pour lutter contre le coronavirus.

Les experts ne s'attendent pas à ce que le pic de l'épidémie soit atteint avant au moins une semaine. "On a l'impression que c'est une vie entière", a dit le gouverneur.

Pour éviter de tels drames, les autorités new yorkaises sont engagées dans une course contre la montre pour renforcer la capacité des structures médicales à faire face à l'afflux de malades.

"Quand nous avons débuté, notre première préoccupation était d'avoir assez de lits, maintenant on se concentre sur les équipements et le personnel ", a expliqué Andrew Cuomo, en jugeant ne pas être encore "prêt " pour le pic.

"Le gouvernement chinois va faciliter une donation de 1.000 respirateurs qui doivent arriver à l'aéroport JFK aujourd'hui", a-t-il annoncé, en remerciant notamment le fondateur d'Ali Baba, Jack Ma. l'État de l'Oregon, sur la côte ouest, doit également livrer 140 respirateurs, a ajouté M. Cuomo.

Un pasteur de Louisiane, Tony Spell, entend ainsi organiser dimanche trois messes dans son église pouvant accueillir 1.000 personnes à Baton Rouge, malgré l'interdiction de rassemblements décrétée par le gouverneur.

De son côté, le maire de New York Bill de Blasio a appelé l'ensemble des professionnels de santé à la mobilisation.

"Médecins, infirmiers, spécialistes de la respiration. à tous ceux qui ne sont pas déjà dans la bataille: nous avons besoin de vous ", a lancé l'édile démocrate dans une vidéo mise en ligne sur son compte Twitter.

Dans le même temps, le maire de la ville de New York Bill de Blasio a lancé un appel à la mobilisation générale des personnels médicaux: "Nous avons besoin que 45 000 professionnels de santé rallient la lutte en avril et mai pour pouvoir nous en sortir".

Au niveau de l'Etat, 85 000 personnes se sont déjà portées volontaires, dont 22 000 venues de l'extérieur, selon M. Cuomo.

Dans une note positive, M. Cuomo a relevé qu'en dépit de la hausse du nombre de morts, les deux tiers des New-Yorkais hospitalisés parvenaient à se rétablir et à quitter les hôpitaux.

Dernières nouvelles