C’est qui le meilleur ? Evidemment c’est Aulas — Lyon

C’est qui le meilleur ? Evidemment c’est Aulas — Lyon

C’est qui le meilleur ? Evidemment c’est Aulas — Lyon

Joueur de l'Olympique lyonnais de 1999 à 2010, Sidney Govou a longuement côtoyé Jean-Michel Aulas. Dernières en date, celles survenues suite à sa proposition de saison blanche.

"Dire que je provoque pour concentrer la critique sur ma personne, je ne suis pas sûr que cela aussi systématique que cela". Un Jean-Michel Aulas qui encaisse sans sourciller les attaques. Je protège et pour protéger, il faut quelques fois se mettre en avant. JMA a toujours été irritant pour certains. " À l'époque, il n'y avait pas les réseaux sociaux donc ses sorties médiatiques dans les journaux étaient plus nombreuses, raconte-il au journal L'Equipe. Il utilisait L'Équipe et nous, joueurs, on était parfois très fâchés". Globalement de manière assez constante, il y a la perception ultra positive que je suis le meilleur président. Pas uniquement de l'instant présent mais de tous les temps. Aulas le reconnait, tout en affirmant qu'il essaye de s'adapter et ne pas s'embarrasser des critiques dont il peut être la cible: "Twitter permet d'être juste et précis par rapport à des choses qui sont erronées. L'ex-international français a livré une anecdote sur l'image que véhiculait son ex-président".

" Depuis une semaine, confinés chacun chez soi, cernés par une ambiance anxiogène et sans même un match pour distraire nos mornes soirées, on aurait pu s'ennuyer un peu, mais c'était sans compter sur le sens des priorités de nos présidents de club, qu'une crise sanitaire majeure ne suffit pas à dévier de leurs objectifs. Aulas pouvait les énerver mais ça n'empêchait pas d'apprécier son travail, de le respecter", a-t-il raconté.

Dernières nouvelles