Sanders jette l'éponge, Joe Biden affrontera Donald Trump en novembre — Primaire démocrate

Convention reportée candidats confinés l'inédite course à la Maison Blanche

Monde Convention reportée candidats confinés l'inédite course à la Maison Blanche

Les habitants du Wisconsin votent ce mardi, en pleine pandémie de coronavirus, pour des scrutins locaux et la primaire démocrate entre Joe Biden et Bernie Sanders. Plus d'une centaine de municipalités ont averti qu'elles n'avaient même pas assez d'employés électoraux, certains étant malades ou craignant la contagion, pour ouvrir un seul bureau de vote. La primaire démocrate mais surtout des élections locales cruciales pour l'équilibre des pouvoirs dans le Wisconsin.

Soutenu par Donald Trump, Daniel Kelly, juge conservateur de la Cour suprême, joue sa réélection. Le gouverneur avait décidé de faire appel à des membres de la Garde nationale du Wisconsin pour les aider, mais s'attendait à ce que cela ne soit pas suffisant pour combler toutes les absences. Mais les républicains ont immédiatement saisi la Cour suprême de l'Etat, qui a ordonné à peine quelques heures plus tard la tenue du vote mardi. Daniel Kelly s'est abstenu. Cette décision est "dangereuse" et "risque bien de se révéler mortelle".

Conséquence: l'ancien vice-président Joe Biden, âgé de 77 ans, est désormais le seul candidat démocrate en lice pour affronter Donald Trump le 3 novembre.

A cause de la pandémie de coronavirus, aucune autre primaire démocrate n'a été organisée depuis le 17 mars.

Déjà 15 Etats ainsi que le territoire de Porto Rico ont annoncé le report de leurs scrutins.

" Aujourd'hui, je félicite Joe Biden, un homme très respectable, avec qui je vais travailler pour faire avancer nos idées progressistes", a déclaré le sénateur indépendant, 78 ans, lors d'un discours retransmis en ligne, depuis sa maison de Burlington, dans le Vermont. Son retard sur l'ex-bras droit de Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate est très difficilement rattrapable.

Dernières nouvelles