2000 nouveaux morts, la courbe des décès aux Etats-Unis inquiète — Coronavirus

CORONAVIRUS LE BILAN AUX ETATS-UNIS FRANCHIT LES 10.000 MORTS SELON UN DÉCOMPTE REUTERS

CORONAVIRUS LE BILAN AUX ETATS-UNIS FRANCHIT LES 10.000 MORTS SELON UN DÉCOMPTE REUTERS

Les États-Unis ont dépassé le bilan des décès par coronavirus en Espagne mercredi soir, selon les derniers chiffres recueillis par l'Université Johns Hopkins, ce qui les place à la deuxième position derrière l'Italie, qui est toujours en tête du monde en termes de décès. Dans le monde, près de 1,3 million de cas de coronavirus ont été confirmés et plus de 70 000 décès.

Les États-Unis sont le pays du monde qui compte, de très loin, le plus de cas officiellement déclarés de Covid-19.

La Chine, où l'épidémie a commencé, n'a signalé que 3 335 décès, bien que ce chiffre soit suspect. On pense généralement que le gouvernement chinois sous-estime la gravité de la maladie là-bas, après avoir été sévèrement critiqué pour ses tentatives de cacher l'épidémie au début.

Pour donner un ordre d'idée, 10.000 morts, c'est trois fois plus que lors des attentats du 11 septembre et 2.500 morts dans New York c'est plus que le nombre de militaires américains tués en 18 ans de guerre en Afghanistan, déclenchée après le 11 septembre 2001.

Par ailleurs, cinq millions de personnes pourraient s'être inscrites au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis, frôlant un troisième record après deux semaines de plus hauts historiques fin mars, et viendraient donc rejoindre la cohorte de nouveaux demandeurs d'emplois.

Pour sa part, le chirurgien général Jerome M. Adams a averti que ce sera "la semaine la plus dure et la plus triste de la vie de la plupart des Américains".

Dernières nouvelles