La commission des licences a tranché: Mouscron et Virton recalés

Pairoj Piempongsant a fourni un complément d’informations

Pairoj Piempongsant a fourni un complément d’informations.- Belga

On en sait dorénavant plus concernant l'obtention des licences pour les clubs professionnels belges.

La commission des licences a décidé ce mercredi de ne pas accorder la licence au Royal Excel Mouscron suite au doute sur la continuité de l'activité du club. Tout d'abord, " le club n'a pas fourni la preuve de paiement des primes de signatures du mois de février 2020 de 8 joueurs pour un montant total de 1.044.027,6 euros ". Le Standard de Liège n'a pas obtenu sa licence de club professionnel (D1A et D1B) pour la saison 2020-2021. Il sera rétrogradé de trois échelons passant de D1A en D2 amateurs. Mais que reproche-t-on précisément au Standard qui, représenté par Alexandre Grosjean, le directeur général, et Bryan Whitnak, l'un des administrateurs du club, s'était défendu le 2 avril dernier par vidéo conférence puisque la Commission avait demandé des éclaircissements sur son dossier?

Ici, le club s'insurge totalement contre cette mauvaise interprétation: il s'agit bien d'un compromis de vente du stade en bonne et due forme.

Enfin, la Commission des licences constate que le fonds de roulement net négatif du club au 31 décembre 2019 n'est pas couvert dans sa totalité et qu'un besoin important de liquidités est avéré. Dans la foulée, le club liégeois a annoncé qu'il ira en appel devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS).

"Notre club conteste donc vigoureusement cette décision inique et ira défendre ses intérêts devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport".

Dernières nouvelles