Le bilan quotidien baisse en Espagne qui commence à penser au déconfinement

Coronavirus L'Espagne enregistre 517 décès supplémentaires en 24 heures en recul

CORONAVIRUS L'ESPAGNE ENREGISTRE 517 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES EN 24 HEURES EN RECULPlus

Au total, 18.579 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, le troisième plus endeuillé du monde derrière les États-Unis et l'Italie. En effet, le bilan quotidien de la pandémie est à 517 morts, le chiffre le plus bas depuis le 20 mars.

La pandémie semble également approcher de son pic aux Etats-Unis où 1.514 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, un chiffre en recul pour le deuxième jour consécutif.

Mais la contagion ralentit avec 3.477 nouveaux cas détectés en un jour, le chiffre le plus bas depuis le 20 mars. Le responsable a, toutefois, relevé que le nombre de nouvelles personnes infectées par le coronavirus a augmenté de 5.092 en 24H, contre 3.045 mardi, en raison notamment de l'ajustement de données enregistrées en fin de semaine et de l'augmentation du nombre de tests de dépistage du coronavirus effectués, notamment sur les patients asymptomatiques.

Le nombre de malades guéris s'élève à plus de 70 000.

" Nous sommes encore loin de la victoire, à partir du moment où nous pouvons reprendre notre vie normale, mais nous avons fait les premiers pas décisifs sur la voie de la victoire", a ajouté P. Sanchez.

Fernando Simon, directeur du Centre d'urgences sanitaires, a souligné que la "réduction de la transmission" du virus "nous permettra d'envisager dans l'avenir des modifications des mesures de contrôle qui commenceront à être discutées dans les prochains jours, semaines".

Les 46,6 millions d'Espagnols restent d'ailleurs soumis à un confinement des plus stricts. Seuls les achats de nourriture et de médicaments ou une courte promenade du chien justifient de sortir de chez soi.

Ce confinement a été prolongé jusqu'au 25 avril inclus, mais M. Sanchez a annoncé la semaine dernière qu'il devrait l'être encore même s'il sera certainement assoupli.

Dans les gares, la police et des volontaires ont commencé à distribuer dix millions de masques pour les employés, essentiellement ceux de l'industrie et de la construction, qui ont repris le travail lundi. Mais le télétravail reste la norme là où cela est possible. Des millions de masques ont été distribués dans les gares pour éviter un rebond des contagions.

Malgré ce retour au travail partiel, le gouvernement estime que 67% des Espagnols ne mettent pas le pied dehors sauf pour raisons impérieuses.

Dernières nouvelles