Des défaillances cardiaques peut-être liées au coronavirus touchent des enfants français

Illustration

Illustration- Belga image

Plusieurs cas sont également apparus en France, mais le ministre de la Santé et les médecins assurent qu'il est trop tôt pour établir un lien avec le coronavirus. Les autorités sanitaires britanniques ont lancé ces derniers jours une alerte concernant une augmentation du nombre d'enfants présentant des symptômes ressemblant à la maladie de Kawasaki, un syndrome vasculaire affectant les jeunes enfants et dont la cause reste indéterminée.

"À ma connaissance, aucun enfant, heureusement, n'est mort de ces complications qui sont des maladies assez rares", ajoute le ministre, toujours pour nos confrères de france info. Même son de cloche pour le docteur Isabelle Kone Paut, professeure de rhumatologie pédiatrique à l'hôpital Kremlin-Bicêtre à Paris, qui a remarqué "une accumulation anormale de cas": "Depuis un mois, on reçoit régulièrement des appels de réanimateurs pour des enfants qui présentent un tableau de myocardite sévère et qui ont en plus des signes de la maladie de Kawasaki, certains d'entre eux ont été testés positifs au Covid-19".

Un consortium se réunit ce mercredi 29 avril au sujet d'un nouveau syndrome qui provoque une inflammation des vaisseaux sanguins et des diarrhées chez les enfants. "Ils sont tellement préoccupés qu'ils ont écrit aux médecins pour les alerter de l'apparition de ces cas et leur ont demandé de transférer d'urgence tous les enfants présentant des symptômes similaires à l'hôpital", a révélé le quotidien britannique The Guardian, lundi, après une première alerte de la Pediatric Intensive Care Society UK (PICS).

"Rien ne permet d'établir aujourd'hui un lien entre la maladie de Kawasaki et le covid-19, mais nous constatons que des enfants testés positifs au covid-19 développent des symptômes qui correspondent à ceux de la maladie de Kawasaki comme une tension instable et une myocardite pour les formes graves", conclut-il.

Récemment, douze enfants atteints d'une pathologie rare, la maladie de Kawasaki, ont été hospitalisés avec, entre autres, des maux d'estomac et des problèmes cardiaques.

Outre-Manche, la situation inquiète fortement le NHS (National Health Center). Mais, a-t-il nuancé, "nous ne sommes pas sûrs à 100% parce que certaines des personnes qui l'ont contractée n'ont pas été testées positives". "Il est tout à fait plausible que cela soit dû au coronavirus, du moins dans certains cas", a de son côté affirmé Chris Whitty, le chef des services sanitaires. Nous faisons donc actuellement beaucoup de recherches. "C'est une nouvelle maladie qui, selon nous, peut être causée par le coronavirus", a déclaré le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, à la radio LBC.

Quid de la réouverture des écoles?

Dernières nouvelles