La France prête à aider 'totalement' et 'massivement' Airbus-Le Maire

Airbus : La France réagit après l’annonce de résultats dégradés début 2020

Air France devra réduire ses vols en cas d'alternative ferroviaire, annonce Le Maire

Pour Greenpeace, les beaux discours entendus aujourd'hui sur la sortie des énergies fossiles ou les bienfaits de la transition écologique dissimulent mal le refus du gouvernement d'inscrire dans la loi des objectifs climatiques contraignants pour les entreprises bénéficiant des aides d'Etat.

PARIS, 29 avril (Reuters) - La France est prête à aider "totalement et s'il le faut massivement" Airbus face à la crise du transport aérien provoquée par la pandémie de nouveau coronavirus, a déclaré mercredi Bruno Le Maire, en soulignant que l'aide financière apportée à Air France était déjà une forme de soutien à l'avionneur européen. Il a estimé qu'Air France devrait poursuivre ses achats d'avions chez Airbus, bien au-delà des engagements en matière d'impact environnemental et de rentabilité, qui lui avaient été exigé en échange d'une aide de 7 milliards d'euros que l'Etat français apportera à la société. "Mais à ce jour, nous n'avons pas les nouveaux programmes d'Air France au départ de Rennes". La compagnie aérienne devra réduire ses émissions par passager et diviser par deux ses émissions de CO2 sur les vols domestiques d'ici 2024. En contrepartie, l'État a demandé à la compagnie aérienne de prendre des "engagements écologiques", a affirmé la ministre des Transports Élisabeth Borne. "Ce soutien et le plan d'actions du groupe nous permettront de traverser cette crise et d'aborder l'avenir d'Air France-KLM avec ambition et détermination", a indiqué Benjamin Smith, directeur général du groupe. "Cela passe aussi par une réflexion sur le réseau d'Air France dans le pays, en particulier lorsqu'il y a des alternatives ferroviaires de moins de 2 h 30", a-t-elle ajouté. Ces vols ont aussi permis - et il faut le souligner - le transport de fret, notamment l'acheminement de matériel médical ou de denrées alimentaires. Selon des sources diverses, deux vols par semaine entre Bordeaux et Paris-Roissy-Charles-de-Gaulle reprendraient ainsi à partir du 11 mai le lundi et le vendredi, mais cette information n'a pas été encore confirmée par Air France. Certaines destinations seront desservies plus tôt. Bref, le redécollage de la compagnie française historique créée en 1933 sera très progressif.

Dernières nouvelles