Détecté dans du sperme, le coronavirus serait aussi une MST

Polémique – Le Covid-19 serait-il « sexuellement » transmissible ?

Le coronavirus est-il sexuellement transmissible ?

D'autres recherches seront nécessaires pour mieux comprendre la durée de vie du virus dans le sperme et les conditions de sa transmission.

L'étude en question a été réalisée par ces chercheurs de Pékin sur un échantillon de 38 hommes qui sont passés par l'hôpital de Shangqiu, dans la province du Henan (nord-est de la Chine), a rapporté le journal londonien The Guardian. Les chercheurs n'ont pas fait un suivi sur les patients, et ne savent donc pas combien de temps le virus est resté dans le sperme, ni s'il a pu être transmis à un partenaire sexuel, comme le précise le Los Angeles Times.

Une précédente étude sur 12 patients atteints de COVID-19 en Chine en février et mars a montré que tous les échantillons de sperme de ces patients ne contenaient pas le SRAS-CoV-2.

Déjà repéré dans la salive, le sang et dans les selles, le coronavirus a été détecté par des chercheurs chinois dans le sperme de plusieurs personnes ayant contracté le Covid-19, y compris chez des patients en rémission.

" Cependant, nous ne devrions pas être surpris si le virus qui cause le COVID-19 est trouvé dans le sperme de certains hommes, puisque cela a été démontré avec de nombreux autres virus tels que Ebola et Zika", a-t-il déclaré.

Le faible nombre de personnes présentes dans l'étude, limite sa portée, comme le soulignent d'ailleurs les auteurs eux-mêmes.

Le Coronavirus est connu pour se transmettre par des gouttelettes (sécrétions projetées par la personne atteinte). Des traces du virus ont déjà été détectées dans la salive, l'urine et les selles. D'autres études seront nécessaires pour mieux comprendre la durée de vie du virus dans le sperme et les conditions de sa transmission.

Dernières nouvelles