Les écoles primaires du Grand Montréal demeurent fermées jusqu'en septembre — CORONAVIRUS

« La situation reste très fragile à Montréal »

CORONAVIRUS : Les écoles primaires du Grand Montréal demeurent fermées jusqu'en septembre

C'est ce qui ressort de son point de presse de 13 h.

Questionné par le chef du Parti québécois, Pascal Bérubé, lors de la séance de l'Assemblée nationale, mercredi, François Legault a expliqué qu'il ne pouvait pas rendre le port du masque obligatoire tant et aussi longtemps que la province n'en aurait pas en nombre suffisant. C'est important de voir les tendances. "Pourquoi on ne rend pas le masque obligatoire, par exemple, dans les transports en commun?" Pour le nombre de cas, aussi, malgré l'augmentation du nombre de tests, on est sous la barre des 700 (d'augmentation) et ça fait longtemps qu'on n'avait pas vu ça. "C'est encourageant, il y a des tendances à la baisse", a signalé monsieur Legault.

Il s'est aussi personnellement engagé à ce que de grands travaux aient lieu rapidement pour corriger la vétusté de nombreux établissements, en plus de réaffirmer qu'il n'excluait pas de remettre la totalité des CHSLD privés dans le giron du secteur public, même s'il s'est abstenu de jeter le blâme sur les gestionnaires d'établissements privés, soulignant que plusieurs avaient fait du bon boulot.

" À moyen terme, il va sûrement falloir se reposer des questions sur la gouvernance et comment rendre ça plus efficace, comment s'assurer que les directives pour limiter les infections soient respectées". J'annonce qu'on va donner un million de masques à la Ville de Montréal et 6 M$ à l'ensemble des sociétés de transport. Il encourage néanmoins ceux qui peuvent s'en fabriquer ou s'en procurer à le faire.

En plus des CHSLD et des travailleurs de la santé qui propagent ensuite le virus dans leur famille, il est préoccupé par d'autres éléments.

Rappelant qu'il y aura bel et bien un bulletin à la fin de l'année scolaire, il a invité les enseignants à porter une attention particulière aux élèves en difficulté d'apprentissage et a lancé l'avertissement suivant: "D'ici au 20 juin, je m'attends à ce que les enseignants travaillent et que les enfants travaillent, qu'il y ait des devoirs et qu'ils étudient". On a mis des primes et on souhaite qu'elles demeurent permanentes.

"J'incite les jeunes à regarder la possibilité d'aller se former, d'aller travailler dans le réseau de la santé". Il y a l'argent mais il y a autre chose: il faut valoriser davantage le travail de ces personnes. C'est un travail valorisant de s'occuper des personnes âgées.

Enfin, le premier ministre a annoncé que certains sports individuels qui n'impliquent pas de contacts seront permis, comme le golf et le tennis. "C'est important qu'il y ait un patron ou une patronne par établissement".

Dernières nouvelles