Google Chrome va bannir les publicités qui ralentissent votre navigateur

GoogleChrome va mettre fin à l’enfer des #onglets Google17

Google Chrome : Une fonction pour regrouper et mieux organiser ses onglets

Le but est d'optimiser l'autonomie des appareils tout en favorisant les performances réseaux. En outre, les annonces lourdes sont également contraires aux principes de Better Ads Standards, un groupe du secteur de la publicité qui a publié des directives pour des annonces conviviales, que Google a commencé à mettre en œuvre dans Chrome en 2018. On se souvient du passage des onglets au-dessus de la barre d'adresse, pour gagner en espace d'affichage, mais sinon l'interface actuelle de Google Chrome fait plutôt l'unanimité. Dans certains cas elles sont utilisées pour la création de crypto-monnaies.

Google Chrome déploie une nouvelle fonctionnalité pour vous aider à mieux gérer tous vos onglets ouverts. Dans d'autres cas il s'agit seulement de publicité mal programmée.

Avec une concurrence de plus en plus présente, Google ne cesse d'améliorer son navigateur maison pour le rendre à la fois plus rapide, plus agréable, et plus sûr.

En parallèle nous avons quelques informations sur la définition d'une publicité gourmande aux yeux de la firme. Ils ont alors identifié les publicités les plus abusives, qui mobilisent le plus le processeur de l'appareil sur lequel tourne Chrome, ou celles qui consomment le plus de bande passante. Le seuil de 4 Mo de données consommées ne doit pas être franchi ou les 15 secondes d'utilisation du processeur sur une période de 30 secondes ou les 60 secondes d'utilisation totale du CPU. Google prévoit de tester d'abord cette fonctionnalité durant une semaine et la déployer progressivement au public.

Elle ne représente que 0.3% des pubs diffusées sous Chrome.

Actuellement disponible dans la version bêta de Chrome 83 pour les systèmes d'exploitation de bureau, cette nouvelle fonctionnalité vous permet d'organiser les onglets de votre navigateur en groupes. Pour le moment, des tests sont nécessaires.

Dernières nouvelles