Coronavirus - Premiers essais cliniques positifs pour un vaccin "made in USA"

L’essai clinique est mené par les Instituts nationaux de santé, et le gouvernement américain a investi près d’un demi-milliard de dollars dans le projet de Moderna

Coronavirus : le projet de vaccin du laboratoire Moderna dope son action en Bourse

La jeune société, dans laquelle le gouvernement américain a investi 483 millions de dollars, a annoncé des " données intérimaires positives " de la phase initiale des essais cliniques: chez huit personnes, le projet de vaccin baptisé mRNA-1273 a déclenché une réponse immunitaire similaire à ce qu'on observe chez les gens qui ont été naturellement contaminés par le virus qui cause la COVID-19. Les résultats complets de l'essai de phase 1, la toute première dans le développement d'un vaccin et qui inclut 45 participants dans le cas présent, ne sont pas encore connus. La société biotechnologique américaine Moderna a dévoilé des résultats très préliminaires mais encourageants pour son vaccin expérimental contre le coronavirus chez huit volontaires, avant des essais à grande échelle prévus en juillet. Lundi, la compagnie de biotech Moderna a annoncé les résultats prometteurs de la première phase d'un essai clinique réalisé sur des humains. Il n'y a pas encore de traitements ni vaccin officiellement approuvés pour le Covid-19 qui a fait, à ce jour, au moins 315 225 morts et 4,7 millions infections dans le monde depuis son apparition dans la ville chinoise de Wuhan il y a plus de quatre mois, selon l'Université Johns Hopkins. La phase 2, sur un plus grand nombre de personnes, doit commencer prochainement, et selon Moderna, la phase 3, la dernière et plus importante pour valider l'efficacité du vaccin, devrait commencer en juillet. Le vaccin a été développé en partenariat avec l'Institut national des maladies infectieuses (NIAID), dirigé par le docteur Anthony Fauci conseiller du président américain Donald Trump.

Tal Zaks, directeur médical de Moderna semble ainsi être plutôt optimiste d'autant que la NIH (Instituts nationaux de santé) est directement impliquée dans le processus.

Dans la foulée, le cours de l'action Moderna à New York était en hausse de 26 % à la mi-journée.

Nombre de gouvernements et de laboratoires veulent obtenir un ou plusieurs vaccins l'an prochain, voire avant la fin de 2020 pour des vaccinations en urgence.

Trois groupes de 15 patients ont reçu trois doses différentes du vaccin, en une ou deux fois.

Au vu des premiers résultats, les scientifiques ont décidé d'éliminer la plus forte dose de la suite des tests, étant donné que les doses moindres semblaient faire effet. Coronavirus: " L'égal accès de tous au vaccin n'est pas négociable", répond Edouard Philippe à SanofiBill Gates, à l'origine de campagnes de vaccination mondiales, a-t-il refusé de vacciner ses propres enfants?

Par ailleurs, des tests menés en parallèle sur des souris ont aussi montré que le vaccin empêchait le virus de se répliquer dans leurs poumons, selon l'entreprise.

Dernières nouvelles