Echange musclé entre Eyraud et Desplat

Un football français sous tension

Lancer le diaporama Thiago Silva Cavani Meunier... le onze des joueurs libres en Ligue 1 +12

Plusieurs petits incidents ont émaillé les longues heures de réunion, au terme desquelles il y a pourtant eu quelques accords. Avec les présidents des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, la Ligue a donc longuement discuté et le passage à une Ligue 2 à 22 équipes a notamment été voté, en attendant la position de la FFF. Une réunion qui a donné lieu à une joute verbale entre Bertrand Desplat, président de Guingamp, et Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM comme le révelait Le Parisien. Le débat portait alors sur l'emprunt de 215 millions contracté par la LFP. Et le journal va même plus loin, assurant que les deux présidents se seraient menacés verbalement d'un venir aux mains lors de leurs prochaines retrouvailles.

Bertrand Desplat fait d'ailleurs aussi partie de ceux qui ont tancé Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, au centre des critiques face à son obstination à vouloir reprendre le championnat. Une attitude surréaliste à la vue de leurs confrères (l'assemblée générale se déroulait via visioconférence) qui en dirait long sur l'état de tension actuel du football français.

Dernières nouvelles