Covid-19: l’entrée aux Etats-Unis interdite aux voyageurs venus du Brésil

Coronavirus: Jair Bolsonaro s'offre un bain de foule au Brésil deuxième pays le plus touch

Coronavirus: Donald Trump interdit les voyageurs depuis le Brésil

Donald Trump a interdit ce dimanche l'entrée aux Etats-Unis aux voyageurs en provenance du Brésil, devenu le deuxième pays le plus touché par la pandémie de coronavirus. "L'action d'aujourd'hui contribuera à garantir que les ressortissants étrangers qui ont séjourné au Brésil ne deviennent pas une source d'infections supplémentaires dans notre pays", a déclaré Kayleigh McEnany, porte-parole de la Maison-Blanche. Toutefois, les échanges commerciaux ne sont pas concernés par cette décision. Comme ce dernier, Bolsonaro a minimisé la pandémie de coronavirus, comparant la maladie à une " petite grippe " et soutenant que les mesures de confinement nuisaient inutilement à la plus grande économie d'Amérique latine.

Malgré la catastrophe sanitaire au Brésil, pays le plus endeuillé d'Amérique latine avec 22 666 morts et 363 211 malades, le président Jair Bolsonaro a participé, dimanche, à un rassemblement avec ses partisans, bravant les règles de distanciation physique.

Il a vite enlevé son masque pour saluer la foule, serrer des mains, enlacer des partisans, et même porter un enfant sur ses épaules. Si le président brésilien jouit d'une solide base de soutiens?environ 30% des électeurs, selon les sondages?, il s'est attiré les foudres des critiques pour sa gestion de la crise sanitaire et suite à une enquête explosive qui cherche à savoir s'il a fait obstruction à la justice pour protéger sa famille. Bolsonaro est apparu tout sourire devant ses partisans qui scandaient: "Légende!" et "Le peuple te soutient, Bolsonaro".

Dernières nouvelles