Pour la première fois, SpaceX va envoyer des astronautes dans l'espace

Crew-Dragon-ISS

Feu vert de la Nasa pour le premier vol habité de SpaceX

En 22 ans d'existence, seuls deux vaisseaux développés par les agences russe et américaine s'étaient amarrés à la station orbitale (ISS). Doug Hurley effectua le dernier vol de la navette Atlantis en 2011. La coopération a survécu aux tensions américano-russes. Les deux astronautes sont Bob Behnken et Doug Hurley.

Lui et son coéquipier Robert Behnken ont suivi des milliers d'heures de formation pour la mission vers la Station spatiale internationale (ISS), mais ils ont remarqué que, quelle que soit la formation, le premier vol en équipage sur un nouveau vaisseau spatial comporte plus de risques que de voler sur un vaisseau testé en vol. Si le décollage n'était pas possible mercredi, les fenêtres suivantes de lancement sont samedi à 15h22, puis dimanche à 15h00. Pour y parvenir, la NASA finance donc SpaceX ainsi que Boeing, deux sociétés qui devront chacune assurer six voyages de quatre astronautes vers l'ISS au cours des prochaines années. "C'est une vraie success story", dit à Scott Hubbard, ancien directeur du centre Ames de la Nasa dans la Silicon Valley, qui rencontra Elon Musk avant la création de SpaceX et enseigne aujourd'hui à Stanford.

"Tout le monde était sceptique", se souvient Scott Hubbard, par ailleurs président d'un comité consultatif sur la sécurité à SpaceX. "Les dirigeants des grandes entreprises établies, Lockheed Martin et Boeing, me disaient que les nouveaux de SpaceX ne savaient pas ce qu'ils faisaient". Le lanceur Falcon 9 qui propulsera le Crew Dragon est réutilisable et tentera de se poser sur une barge SpaceX stationnée dans l'océan Atlantique.

Depuis 2012, SpaceX ravitaille l'ISS pour la Nasa, grâce à la version cargo de Dragon. Nom de code: Demo-2. D'abord pour rompre la dépendance envers les Russes, mais aussi pour catalyser un marché privé de "l'orbite basse", ouvert aux touristes et aux entreprises. Elon Musk voit plus loin: il construit une énorme fusée, Starship, pour aller autour de la Lune, voire sur Mars, et faire de l'humanité une "espèce multiplanétaire".

Un peu moins de neuf ans après que le dernier vol habité se soit élancé de Cap Canaveral en Floride avec la navette Atlantis, les Etats-Unis s'apprêtent à envoyer deux astronautes vers l'ISS depuis leur sol.

Depuis plusieurs années, deux astronautes américains s'entraînent sur les commandes de la capsule Crew Dragon.

"Tous les systèmes et sous-systèmes ont été évalués et, à la fin, nous avons approuvé le feu vert", a dit Jim Bridenstine, patron de la Nasa, lors d'une conférence de presse virtuelle au centre spatial, dans une salle de presse vide, en raison de la pandémie de Covid-19.

Dernières nouvelles