Edouard Philippe : "Le moment n'est pas venu pour reprendre les sports collectifs"

GettyImages

GettyImages

" Les résultats sont bons sur le plan sanitaire, même si nous restons prudents et que nous ne pouvons pas courir le risque de la désinvolture", a prévenu le Premier ministre en préambule.

Alors que dans le Rhône, le virus circule de manière moins intense, des nouvelles autorisations pourraient arriver.

En Ile-de-France, c'est le département du Val d'Oise qui inquiète.

L'interdiction des déplacements de plus de 100 km sera ainsi abrogée à compter du 2 juin. Si Paris s'est dit favorable à une réouverture des frontières intérieures de l'Europe le 15 juin, aucune décision n'a encore été actée.

Alors que la Premier League et la Serie A seront officiellement de retour au mois de juin, il faudra attendre la fin août pour assister à un match de Ligue 1. "Les nouvelles sont plutôt bonnes", a déclaré Édouard Philippe tout au début de son allocution sur l'acte 2 du déconfinement, depuis Matignon.

"Le déconfinement va nous permettre de vivre une vie presque normale" et "de souffler après l'épreuve" du coronavirus, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe en présentant à Matignon le plan qui entrera en vigueur le 2 juin dans la grande majorité des départements. Les classes resteront limitées à 15 élèves maximum. Mais avec une vigilance temporaire dans les départements encore en orange (.) seules les terrasses pourront ouvrir. Un chiffre à nuancer avec le nombre d'élèves accueilli: 22% dans les zones vertes, 14% dans les zones rouges. En zone orange, la priorité est aux lycées professionnels et technologiques. Elle sera validée par contrôle continu.

Le ministre a précisé que 100 % des Ulis (unités localisées pour l'inclusion scolaire) doivent être rouvertes.

"Le redémarrage de ce secteur fait l'objet d'une très forte attente des Français", a indiqué Edouard Philippe. "Les restaurants, bars et cafés pourront ouvrir dans tous les départements à partir du 2 juin, avec des restrictions temporaires en zone orange", a-t-il ajouté. Pas de consommation debout.

Signe de la prudence du gouvernement, les événements culturels et sportifs organisés dans l'espace public resteront eux "suspendus jusqu'au 21 juin au moins et dans toute la France", a-t-il poursuivi. En zone verte, "toutes les écoles, les collèges et les lycées vont rouvrir le 2 juin", selon Jean-Michel Blanquer. C'est une demande insistante de la maire de Paris, Anne Hidalgo: les parcs vont pouvoir rouvrir dans les zones dites orange, à commencer par Paris. "En zone verte, les enfants de 4e et de 3e vont pouvoir être accueillis".

Quant au port du masque, il sera " obligatoire pour l'ensemble du personnel, en salle et en cuisine, ainsi que pour les clients lorsqu'ils se déplacent bien entendu", dans les cafés, bars et restaurants. Pour les cinémas, même chose, mais à partir du 22 juin.

Les monuments historiques et musées peuvent rouvrir.

Dans les espaces de plein air, une jauge maximale de 5 000 personnes sera fixée.

Dernières nouvelles