L'application StopCovid est désormais disponible

France: L'Application de traçage StopCovid lancée mardi

Covid-19 : de nouveaux cas positifs et de cas guéris au Bénin

Lorsqu'un utilisateur est malade, il le déclare alors dans l'application qui se charge d'envoyer une alerte sur les appareils des autres utilisateurs l'ayant croisé avec qu'ils puissent prendre les mesures nécessaires. Et elle est censée " faciliter le développement d'applications permettant de tracer les contacts des personnes, par les gouvernements qui le souhaitent", selon nos confrères de Checknews.

"Nous sommes actuellement en train de pousser l'application sur les stores (boutiques d'applications) d'Apple et Google" mais "il y a un temps de revue", a-t-il expliqué.

"On a besoin qu'un maximum de gens l'ait" et "ce qu'on vise d'abord se sont les personnes qui vivent dans les villes parce que ce sont elles qui font circuler le virus", a affirmé Cédric O. Il a notamment cité les personnes "qui prennent les transports en commun, les personnes qui vont dans les restaurants ou qui vont dans les supermarchés aux heures de pointe".

StopCovid doit permettre à ses utilisateurs d'être prévenus s'ils ont croisé récemment, à moins d'un mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur qui s'est découvert contaminé par le coronavirus. Le traçage se fait grâce au Bluetooth, qu'il ne faut plus désactiver une fois l'application installée.

Mercredi dernier, les deux chambres du Parlement français (Assemblée nationale et Sénat) avaient donné leur feu vert à cette application de traçage numérique, lors de votes consultatifs et symboliques sans aucune valeur contraignante pour le gouvernement. Les personnes contaminées doivent se déclarer avec un code renseigné par le médecin ou le laboratoire.

StopCovid a été développé sous la direction de l'institut de recherche en informatique français Inria avec le concours de développeurs de sociétés privées comme Orange et Capgemini.

Dernières nouvelles