Le virus en passe de disparaître — Coronavirus en Italie

En Italie les propos d’un célèbre médecin concernant la disparition du Covid-1

Coronavirus En Italie les propos d’un célèbre médecin concernant la disparition du Covid-19 font polémique

Mais le nombre de personnes atteintes par le Covid-19 est bien supérieur aux chiffres officiels. Plus de 500.000 cas d'infection au coronavirus y ont été recensés, soit plus de la moitié du total en Amérique latine.

Selon le ministère brésilien de la Santé, 29.314 personnes y sont mortes de la maladie apparue en Chine en décembre, un bilan qui le place derrière les Etats-Unis (103.781 morts), le Royaume-Uni (38.376) et l'Italie (33.340), et devant la France (28.771) et l'Espagne (27.125).

Tous deux ont amorcé un déconfinement, qui préoccupe certains scientifiques: 'Dans la situation actuelle, tout relâchement des mesures de confinement revient à asperger de l'essence sur le feu', a averti Rafael Galliez, infectiologue de l'université fédérale de Rio (UFRJ).

Alberto Zangrillo, qui dirige l'hôpital San Raffaele de Milan, a déclaré à la télévision italienne dimanche que "en réalité, le virus n'existe plus cliniquement en Italie", a rapporté Reuters. Le Mexique, qui amorce aussi la reprise de son activité économique, en compte plus de 10'000 et le Pérou en déplore plus de 4600.

"Je pense que c'est risqué (.) car nous avons toujours un grand nombre de cas dans le pays", a déclaré John Edmunds, membre du comité scientifique conseillant le gouvernement, soulignant que "l'Angleterre seule connaît près de 8.000 nouvelles contaminations par jour". Dans ce pays, les autorités des villes de La Paz et d'El Alto vont marquer avec des écriteaux les maisons des malades qui refusent de se confiner, face aux nombreuses violations des mesures sanitaires par des personnes contaminées.

" Il est clair qu'aujourd'hui la maladie COVID-19 est différente".

Plus au nord, le coronavirus ne laisse aucun répit aux Etats-Unis. Le Brésil est désormais le quatrième pays au monde en ce qui concerne le nombre de décès liés au nouveau coronavirus. Pays du Moyen-Orient le plus frappé par la pandémie, il avait commencé à alléger en avril les restrictions imposées à sa population. L'ensemble des Etats américains ont, à des degrés divers, assoupli leurs mesures de confinement. Le géant asiatique est soucieux de redémarrer son économie quasi à l'arrêt depuis fin mars, ce qui a plongé des centaines de millions de personnes au chômage tandis que le PIB du pays a connu au 1er trimestre sa croissance la plus faible depuis 20 ans.

Si les Italiens pourront également circuler librement entre les régions, les interdictions de grands rassemblements et l'obligation du port du masque dans les lieux clos et dans les transports publics restent en vigueur. Dans l'espoir de sauver son industrie touristique minée par la crise sanitaire, l'Italie va ouvrir mercredi ses frontières aux touristes européens. Le parlement thaïlandais a réagi en approuvant dimanche un plan de relance de près de 60 milliards de dollars, la plus grosse injection de fonds jamais réalisée par le royaume, dont près d'un tiers à destination des agriculteurs et des travailleurs du secteur informel.

Dernières nouvelles